Centre d'entraînement au matériel ARVA

Davos

Davos: Monstein

Davos: Monstein

Schatzalp: Parsenn Weissfluhjoch, Klosters

Schatzalp: Parsenn Weissfluhjoch, Klosters

Davos: Bergrestaurant JSCHALP Jakobshorn

Davos: Bergrestaurant JSCHALP Jakobshorn

Davos: Sertig

Davos: Sertig

Bei der Säge: Davos - Jakobshorn

Bei der Säge: Davos - Jakobshorn

Davos: Habitations

Davos: Habitations

Schatzalp: Parsenn

Schatzalp: Parsenn

Davos: Langlaufzentrum

Davos: Langlaufzentrum

Davos Platz: Tourismus- und Sportzentrum

Davos Platz: Tourismus- und Sportzentrum

Schatzalp: Davos Dorf - Weissfluhjoch

Schatzalp: Davos Dorf - Weissfluhjoch

Davos Dorf: Panorama Hubel

Davos Dorf: Panorama Hubel

Schatzalp: Davos - Parsenn

Schatzalp: Davos - Parsenn

Schatzalp: Davos - Kirchlispitzen - Sulzfluh

Schatzalp: Davos - Kirchlispitzen - Sulzfluh

Bei der Säge: Davos Platz - Jakobshorn

Bei der Säge: Davos Platz - Jakobshorn

Davos: Chalet Hotel Larix - Jakobshorn

Davos: Chalet Hotel Larix - Jakobshorn

Bei der Säge: Bergrestaurant Châlet Güggel Jakobshorn Davos

Bei der Säge: Bergrestaurant Châlet Güggel Jakobshorn Davos

Davos: View over - and the - Mountains - Parsenn and Parsenn Cablecar

Davos: View over - and the - Mountains - Parsenn and Parsenn Cablecar

Davos Wolfgang: Davosersee

Davos Wolfgang: Davosersee

Au Pischa qui domine Davos, une installation permanente d'entraînement aux appareils de recherche des victimes d'avalanche (ARVA) refonctionne. Elle permet à tous les intéressés de s'exercer au maniement de ces appareils dans des conditions proches de la réalité.

Partager le contenu

Merci pour votre avis
L'installation est l'occasion d'utiliser du matériel ARVA en situation réelle, sans préparatifs ni frais. Le terrain d'exercice est une zone de presque 100 x 100 m située dans un secteur présentant un dénivelé comparable à celui d'un cône d'avalanche. Equipés de fortes batteries capables de fonctionner tout un hiver, seize émetteurs sont cachés dans la neige à des profondeurs variables. Un poste central permet de les activer par télécommande. Comme c'est le cas avec une avalanche, les personnes qui s'exercent ne connaissent pas l'emplacement des émetteurs. Le programme électronique permet en outre d'activer un ou plusieurs émetteurs au hasard.

Contrairement à la situation réelle, l'émetteur n'est pas extrait des neiges après sa localisation exacte, laquelle précède une localisation définitive à la sonde. Les engins sont complétés par de petits conteneurs en plastique, qui présentent des surfaces équipées de capteurs pour que le système actionne un avis de recherche fructueuse. Quand on touche les conteneurs avec la sonde, l'émetteur est réputé trouvé et n'émet plus aucun signal.

Choisissez une vue différente
pour vos résultats: