stage cut

Histoire et mentalité

L’histoire de la Suisse est passionnante...

...et tout à fait extraordinaire. Elle est marquée par des conflits et des changements profonds, mais également par la coopération et la collaboration. Et à tout moment on rencontre des mythes très anciens ainsi que de fascinantes légendes.

La plus grande partie du territoire de la Suisse actuelle a été colonisée par des Celtes durant l’âge de fer. Les Helvètes sont considérés comme le peuple celte le plus important au Ier siècle avant Jésus-Christ. Plus tard, les citoyens helvètes se reconnurent dans ce peuple fier et courageux et créèrent au XVIIe siècle la figure emblématique « Helvetia ». De plus, au XIXe siècle, les Helvètes sont devenus un élément important de l’identité suisse.

Au Ier siècle avant Jésus-Christ, Rome conquit l’actuelle Suisse ainsi que les Helvètes qui y vivaient et édifia des villes florissantes (Augst, Avenches, entre autres, en témoignent encore aujourd’hui). La fin du Ve siècle vit la chute de l’Empire romain. Le territoire de la Suisse fut ensuite colonisé peu à peu par des peuples germaniques qui apportèrent leur propre langue. Dans le nord de la Suisse et en Suisse centrale, le germanique s'imposa - aujourd'hui, on y parle l'allemand. Dans l’ouest et le sud de la Suisse ainsi qu’en Suisse rhéto-romane, les Germains immigrés adoptèrent la langue de la population locale.

La Suisse est riche de nombreuses légendes fascinantes et célèbres, comme l’histoire de Guillaume Tell, la bataille de la liberté contre les Habsbourg et le serment du Grütli. La légende du serment du Grütli établit la création de la Confédération en l’année 1291. Mais, dans les faits, la Confédération n’a pas été fondée à une date précise, elle s’est développée au fur et à mesure des alliances. Et elle a continué à exister malgré des luttes internes et des ruptures (Réforme, Contre-Réforme).

La conquête par Napoléon en 1798 signa la fin de « l’ancienne Confédération ». Une nouvelle ère commença : en 1848, les luttes politiques débouchèrent sur un régime politique dont la constitution était novatrice, révolutionnaire pour l'Europe : un état démocratique avec 26 cantons souverains, des administrations élues démocratiquement, un système à deux chambres, la participation politique directe et l’égalité des quatre langues et cultures nationales.

Les Suisses constituent un peuple très sympathique et hospitalier. Ils se caractérisent par leur sérieux, le soin qu’ils apportent à la culture politique et le respect de leurs traditions. Sécurité et stabilité sont très importantes pour eux. Les Suisses peuvent parfois donner l’impression qu’ils sont distants ou difficiles à aborder. Mais pendant les innombrables fêtes et festivals qui ont lieu ici chaque année, vous pourriez être surpris par leur humeur festive!

Choisissez une vue différente
pour vos résultats: