L'Escalade à Genève (GE)

Genève

Genf: A1 - La Praille dir Acacias

Genf: A1 - La Praille dir Acacias

Genf

Genf

Genf: Lac Leman, depuis le Vengeron

Genf: Lac Leman, depuis le Vengeron

Genf: Tunnel

Genf: Tunnel

Genf: Route de Meyrin

Genf: Route de Meyrin

Genf: Tunnel

Genf: Tunnel

Genf

Genf

Genf: Tunnel

Genf: Tunnel

Genf: A1 - Vengeron - dir. Lausanne

Genf: A1 - Vengeron - dir. Lausanne

Genf: Route des Jeunes, Les Acacias, en direction de Carouge

Genf: Route des Jeunes, Les Acacias, en direction de Carouge

Genf: La Terrasse

Genf: La Terrasse

Genf: Tunnel

Genf: Tunnel

Genf: Pont de la Machine

Genf: Pont de la Machine

Fête commémorative historique qui a lieu le 11 décembre.

Dans la nuit du 11 au 12 décembre 1602, la ville de Genève a été attaquée par des soldats savoyards qui ont tenté d'en escalader les remparts. Le duc de Savoie, qui avait perdu son ancienne possession genevoise, essayait de la reconquérir.

Partager le contenu

Merci pour votre avis
La bataille a été rude, mais les Genevois ont vaillamment défendu leur cité et les exemples de bravoure sont nombreux: l'on se souvient en particulier de la Mère Royaume qui, montée au rempart, a versé sur la tête d'un Savoyard le contenu de sa marmite pleine de soupe.

Depuis l'année suivante, les Genevois se souviennent et célèbrent cette victoire. Un grand cortège commémoratif composé de figurants en costumes de l'époque défile dans les rues de la vieille ville, sur les deux rives du Rhône, à la lumière des torches et flambeaux. Personnages historiques ou légendaires comme la Mère Royaume munie de son chaudron ne manquent pas. A plusieurs reprises, lors des arrêts du cortège, un héraut à cheval lit la proclamation annonçant la victoire sur les envahisseurs. Arrivés à la cathédrale Saint-Pierre, les participants entonnent quelques chants patriotiques et la cérémonie s'achève sur un grand feu de joie.

Choisissez une vue différente
pour vos résultats: