Le Kienbesenzug (BL)

Liestal

Liestal: mit Blick nach Basel Sankt Chrischona

Liestal: mit Blick nach Basel Sankt Chrischona

Liestal: Liestaler Wettercam Schleifenberg

Liestal: Liestaler Wettercam Schleifenberg

Le dimanche apr��s le mercredi des Cendres

Dans une grande partie du demi-canton de B��le-Campagne, feux et cort��ges illuminent le coup d'envoi du carnaval dont la date co��ncide avec celui de la ville de B��le. Une manifestation, particuli��rement spectaculaire, est l'apanage de la ville de Liestal; elle a m��me acquis une ��tendue notori��t�� gr��ce au fait d'avoir ��t�� pr��sent��e �� diff��rentes f��tes.

Partager le contenu

Vielen Dank f��r Ihre Bewertung
Un groupe d'hommes singuli��rement accoutr��s portent des flambeaux en bois de sapin en forme de balai pesant parfois jusqu'�� cinquante kilos. Ils marchent derri��re un groupe de tambours, de fifres et de porteurs de lanternes inspir��s du mod��le b��lois.

Ces hommes, pour la plupart membres de la Soci��t�� de gymnastique, ont eux-m��mes confectionn�� ces flambeaux les semaines pr��c��dant la f��te. Entre ces porteurs de balais en flammes, d��filent des chars m��talliques: bourr��s de branchages et de fagots en feu. Dans les ��troites et obscures ruelles, chars et flambeaux cr��pitant dispensent une lumi��re fantomatique.

Malgr�� son caract��re primitif, cette coutume ne remonte qu'�� 1924. Autrefois, les membres de la Soci��t�� de gymnastique ont recommenc�� �� construire, d'apr��s de tr��s anciens mod��les, de tels flambeaux et �� les porter �� travers les rues. Ils ont ainsi peu �� peu supplant�� le cort��ge des enfants portant torches et lampions. Les c��l��bres chars enflamm��s sont n��s dans les ann��es trente, mais �� cause du danger d'incendie qu'ils repr��sentaient ils n'ont ��t�� autoris��s d��finitivement qu'�� partir de 1962.

W��hlen Sie eine andere Ansicht
f��r Ihre Ergebnisse: