Valais

Aucun indice ne permet de penser que la vigne était présente en Valais avant la conquête des Gaules par César au 1er siècle av. J.-C. Tout au plus avait-on découvert la vigne sauvage, vitis sylvestris, dont le fruit s'associait aux autres baies du terroir.

Partager le contenu

Merci pour votre avis
Les soldats romains n‘ont pas apporté que la guerre. L'arrivée des Romains coïncide avec l'importation de l'huile, du vin, des poteries, des métaux et des épices. Ils introduisent une langue nouvelle, une civilisation et une culture. Avec eux, les vignes apparaissent et se développent sur les rives du Rhône.

Cependant, ce n'est qu'au 3e siècle que le vignoble valaisan prend de l'extension grâce à la religion chrétienne. Il faut du vin pour célébrer la messe et la communion. De nombreuses vignes doivent leur origine aux moines des grands monastères, qui défrichent, cultivent, vendangent et vinifient.







Choisissez une vue différente
pour vos résultats: