Chasselas – la spécialité de la région vaudoise

Lavaux

Vevey: Quai - Maria - Belgia

Vevey: Quai - Maria - Belgia

Vevey: Hôtel - des - Trois - Couronnes

Vevey: Hôtel - des - Trois - Couronnes

Vevey: Musée - suisse - de - l - appareil - photographique

Vevey: Musée - suisse - de - l - appareil - photographique

Mont-Pelerin: Mont Pélerin - Le Léman et le Chablais

Mont-Pelerin: Mont Pélerin - Le Léman et le Chablais

Cully VD: Cully - Vines

Cully VD: Cully - Vines

Epesses

Epesses

Cully VD: Cully - Genève - Blick - richtung - Montreux - und - Martiny

Cully VD: Cully - Genève - Blick - richtung - Montreux - und - Martiny

Puidoux: Golf - de - Lavaux

Puidoux: Golf - de - Lavaux

Montpreveyres › Ost: Mellette 2: Infrared Camera

Montpreveyres › Ost: Mellette 2: Infrared Camera

Montpreveyres › Ost: mellette

Montpreveyres › Ost: mellette

L’origine du chasselas est controversée – selon une théorie, il s’est tout d’abord développé au Proche-Orient, dans les environs de Constantinople, d’où l’ambassadeur français Vicomte d'Aulan l’a ramené en Bourgogne en 1523.

Partager le contenu

Merci pour votre avis
Le chasselas est lié au vignoble vaudois. C’est la principale spécialité de ce canton qui fournit la moitié du chasselas produit en Suisse. Il y occupe environ deux tiers de la surface totale des vignes, qui est de 3873 hectares. Riche et structuré ou délicat et aromatique, minéral ou fruité – chaque endroit, chaque terroir produit son propre chasselas.

Choisissez une vue différente
pour vos résultats: