Braunwald - Via ferrata, le classique des trois sommets

Braunwald

Braunwald 3

Braunwald 3

Seblen

Seblen

Grotzenbüel

Grotzenbüel

Gondelbahn Hüttenberg-Grotzenbüel

Gondelbahn Hüttenberg-Grotzenbüel

Kärpf

Kärpf

Eggstöcke

Eggstöcke

Chämistuba

Chämistuba

Braunwald

Braunwald

Ortstock

Ortstock

Tödi

Tödi

Braunwald 2

Braunwald 2

adrenalin backpackers hostel, braunwald im glarnerland, switzerland

adrenalin backpackers hostel, braunwald im glarnerland, switzerland

Un important franchissement de crête très intéressant avec un magnifique paysage alpin en toile de fond, brève montée, beaucoup d'action et quelques « must » comme le grand pont suspendu. À n'entreprendre que si le temps est sûr (pas si l'on prévoit des orages !)

Carte détaillée

Partager le contenu

Merci pour votre avis
Difficulté
Mittler Eggstock : K 3. Un véritable itinéraire plaisir : en partie aérien et donc très stimulant mais moyennement difficile grâce aux assurages optimaux.
Hinter Eggstock : K 5. La montée est très difficile avec un passage clé croustillant ; bien réfléchir avant de s'y aventurer. Pour les viaferratistes expérimentés qui n'ont pas froid aux yeux.

Point de départ
On rejoint Braunwald (1256 m) à partir de Linthal au fin fond du canton de Glaris - de Zurich par la Ziegelbrücke - avec le funiculaire. Puis en télésiège/télécabine jusqu'à Gumen.

Approche
Du Berggasthaus Gumen (1901 m ; panneau d'information) par le chemin balisé, monter en biais par le versant escarpé jusqu'au départ des parapentes au Gumengrat puis prendre à gauche de la clôture pour l'accès, et enfin des marches rocheuses (2120 m).

Via ferrata de Braunwald, 1er tronçon
Bien assuré on franchit les vires étagées du Leiteregg, puis cela monte de plus en plus abruptement jusqu'au sommet, et on passe par une courte cheminée (fiches métalliques). Traverser vers la gauche une profonde crevasse et par des barreaux abruptes vers un dièdre sous un surplomb. On arrive ici sur une plateforme. Paroi verticale que l'on franchit grâce à des crampons, puis prendre à gauche vers un coin exposé, puis le versant herbeux du Leiteregg (2310 m) avec le « banc d'edelweiss ». Courte descente vers le Vorder Eggstock où l'itinéraire bifurque. À gauche, passer sous les rochers sur le versant herbeux en descendant (ne pas faire rouler de pierre : jardin d'escalade en dessous) : enfin, deux échelles mènent au pied du rocher. À gauche, retour vers le point de départ.

Via ferrata de Braunwald, 2ème tronçon
De l'embranchement, prendre à droite en diagonale, la montée devient de plus en plus abrupte jusqu'à un épaulement rocheux. On continue jusqu'à une échelle presque verticale, grâce à laquelle on accède à une vire horizontale. De là, à gauche passage d'une cheminée abrupte (pitons métalliques) et fatigante pour arriver sur un terrain plus facile. Un dernier effort conduit au sommet du Vorder Eckstock (2449 m). Derrière la face nord de la crête, on descend vers le « Charlotte Bridge » long de 16 mètres, spectaculaire mais ne présentant aucune difficulté, qui traverse une brèche. Ensuite on continue par les rochers du flanc sud, puis à proximité du sommet avec des assurages par câble sans interruption jusqu'au sommet tout en gazon du Mittler Eggstock (2420 m).
Brève descente jusqu'au prochain embranchement (à droite vers le Hinter Eggstock), puis (attention : ne pas faire rouler de pierres !) pour terminer, on poursuit la descente très abrupte, à l'aide d'une échelle de corde légèrement branlante (mais solide) sur un surplomb. Remonter jusqu'au chemin de randonnée, en passant par les éboulis, qui mène du Gumen au Bützi, et à gauche au télésiège.

Via ferrata de Braunwald, 3ème tronçon
De la bifurcation, sous le Mittler Eggstock redescendre légèrement dans la brèche (2358 m) avant le Hinter Eggstock, puis à gauche sur la paroi rocheuse et ça grimpe toujours plus abruptement. Le point stratégique, légèrement en surplomb, exige qu'on s'accroche, un autre passage un peu plus haut un effort sur soi-même. Danse au-dessus de l'abîme. Pour terminer, aucun problème pour arriver à la fin du parcours sur le Hinter Eggstock (2445 m).

Descente
Par les balises (jalons) à blanc-bleu-blanc, à travers les prairies fleuries de l'Ober Boden, on descend tranquillement jusqu'au Bützi où l'on tombe sur un chemin de randonnée. Prendre ce chemin vers la gauche, descendre par une terrasse et retour à la station de télésiège de Gumen (1901) sans grand dénivelé.


Quelle:
Eugen E. Hüsler/Daniel Anker: Wandern vertikal. Die Klettersteige der Schweiz, AT Verlag, Baden 2004

Informations

Région : Alpes glaronaises, Braunwald
Sommet : Leiteregg (2310 m), Vorder Eggstock (2449 m), Mitter et Hinter Eggstock
Durée : petit tour (Leiteregg) 2h30 - 3h30, tour moyen (Mittler Eggstock) 4h15 - 6h15, grand tour (Hinter Eggstock) 6h30 - 7h.
Dénivelé : 410 à 700 m

Choisissez une vue différente
pour vos résultats: