Via ferrata du Tichodrome

Noiraigue

Via ferrata aménagée et parfaitement sécurisée, suivant les modèles français (ou suisses romands). Vue et perspective fascinantes sur la large barre rocheuse surplombant le Val de Travers. Le parcours fait 550 mètres et suit en grande partie des vires naturelles, le câble de sécurité servant d'ailleurs de main courante la plupart du temps. Le site est fermé du 1er janvier au 31 juillet (nidification du tichodrome, oiseau éponyme du lieu).

Carte détaillée

Partager le contenu

Merci pour votre avis
Difficulté
K3. Via ferrata sans frayeurs, qui convient aussi aux grands enfants (assurage complémentaire par câble). Plus que de la technique véritable, le parcours requiert davantage d'agilité et une absence de vertige.

Approche (Noiraigue)
À partir du parking, longer brièvement la crête sur un sentier balisé puis se tenir à droite vers la route asphaltée plus bas. Croiser cette route et parcourir la forêt jusqu'au départ.

Via ferrata du Tichodrome
On traverse le ressaut rocheux de la montée en passant par des vires naturelles ; là, des passages faciles alternent avec des passages aériens ; ces derniers comportent en particulier des endroits où le câble n'est pas complètement tendu et où l'on surplombe le vide. Le « Surplomb du Nid » offre ensuite beaucoup de gaz sous vos pieds. L'itinéraire bifurque avant le point de vue (1119 m), mais celui-ci vaut absolument un petit détour.

Descente
Au choix à gauche le long de l'arête sur le sentier d'altitude du Jura vers le départ (et retour à la gare) ou par la crête boisée qui domine le parking du restaurant.


Quelle:
Eugen E. Hüsler/Daniel Anker: Wandern vertikal. Die Klettersteige der Schweiz, AT Verlag, Baden 2004

Informations

Région : Jura neuchâtelois, Val de Travers
Sommet/Point le plus haut : Clusette (point de vue, 1119 m)
Durée : 2 heures (via : une bonne heure)
Dénivelé : 150 m



1 Commentaires

  • 1
    Yves Tschantz

    Cette via comporte un seul passage "aérien", mais rien de bien méchant. Elle est un peu spéciale: elle suit le prolongement des faille du rocher. C'est un peu un sentier escarpé sécurisé plutôt qu'une via en tant que telle. Perso je n'apprécie pas le fait qu'à plusieurs moment ce soit le câble le seul moyen de se tenir (ce qui ne devrait jamais être le cas en via ferrata). On la dit bonne en initiation, je ne partage pas cet avis car elle n'est pas représentative. Néanmoins, elle peut servir pour appréhender le vide en douceur.

    lundi, 2 juil. 2012 20:04

Commenter cet article

Les champs marqués d'une * sont obligatoires.

Choisissez une vue différente
pour vos résultats: