Maisons engadinoises

Engadin

Samedan

Samedan

Avec leurs épais murs de pierre et leurs fenêtres en forme d’entonnoir, les maisons engadinoises impressionnent tout de suite par leur fière architecture. Mais leur âme s’exprime dans les sgraffites, les beaux motifs gravés et peints qui ornent leurs façades.

Partager le contenu

Merci pour votre avis
Des murs massifs, des embrasures de fenêtres profondes et une imposante porte cintrée, telles sont les caractéristiques d’une maison engadinoise. Mais ce qui distingue chaque maison ce sont les sgraffites qui ornent les façades. Ce mot est un dérivé du verbe italien sgraffare (griffer) et désigne une technique de gravure traditionnelle importée en Engadine au 16e siècle par des ouvriers itinérants.

Les maximes, motifs et dessins sont gravés et peints dans l’enduit du mur encore humide. Ces ornements sont mis en valeur par un jeu complexe d’ombre et de lumière. Ils révélent souvent des informations sur les habitants des maisons. Les visiteurs découvrent ces histoires lors d’une visite guidée du village. Ils peuvent même parfois s’essayer eux-même à cet art. Les maisons du village de Guarda, qui a reçu le prix Wakker en 1975, sont particulièrement belles.

Ce que les voyageurs partagent

Choisissez une vue différente
pour vos résultats: