Musée Segantini

Saint-Moritz

Samedan

Samedan

Le musée Segantini, dont l’architecture rappelle celle d’un mausolée, trône sur une petite hauteur à la sortie du village de Saint-Moritz. Il célèbre l’œuvre de l’artiste italien Giovanni Segantini, qui passa les dernières années de sa vie sur le Schafberg voisin et dans le val Bregaglia.

Partager le contenu

Merci pour votre avis
«Devenir, Être, Disparaître»: le célèbre Triptyque des Alpes de Giovanni Segantini est au cœur de l’exposition du musée Segantini de Saint-Moritz. Ceux qui voient ces célèbres tableaux «en vrai» pour la première fois sont abasourdis par le réalisme de la lumière et la force des couleurs.

Italien d’origine, Segantini a passé les dernières années de sa vie sur le Schafberg engadinois et dans le val Bregaglia voisin. Ses travaux datant de cette époque s’inspirent fortement du quotidien dans ces paysages haut alpins et des conditions d’ensoleillement particulières. Lorsqu’il meurt soudain à 42 ans, toute la région pleure «son» artiste et lui élève une sorte de mémorial, accessible à pied, seulement neuf ans après sa mort: l’impressionnant bâtiment du musée conçu par l’architecte Nicolaus Hartmann.

Choisissez une vue différente
pour vos résultats: