Le Hom Strom à Scuol (GR)

Scuol

Scuol - Grisons, Switzerland

Scuol - Grisons, Switzerland

Scuol

Scuol

Motta Naluns - Mit Blick Richtung Piz Champatsch

Motta Naluns - Mit Blick Richtung Piz Champatsch

S-Charl

S-Charl

Scuol - Scuol-Schlivera

Scuol - Scuol-Schlivera

Le premier samedi de février au matin, les écolières et écoliers les plus âgés se réunissent sur la place du village de Scuol pour confectionner le Hom Strom, le bonhomme de paille. Le seigle, dont les tiges sont tressées en tortis de la grosseur d'un bras, a été cultivé spécialement pour cette occasion et battu à la main. Ces longs tortis sont ensuite enroulés autour d'un mât d'environ huit mètres.

Partager le contenu

Merci pour votre avis
A midi, le tout doit être achevé et le poteau avoir un diamètre de près de deux mètres. L'après-midi, des adultes enfoncent le Hom Strom dans un trou creusé à cet effet dans un pré situé en face du village. Le Hom Strom fait alors l'objet d'une surveillance accrue, de façon à ce que des galopins des villages voisins ne puissent y mettre le feu avant l'heure.

Le soir, dès que l'horloge du clocher a sonné huit heures, les aînés des garçons bombardent le Hom Strom de boules de feu confectionnées avec des chiffons imbibés de pétrole qui, après avoir illuminé les alentours, enflamment le bonhomme de paille. Devant ce brasier, enfants et adultes entonnent le chant du Hom Strom, dû à la plume d'un poète local. Une demi-heure plus tard, tout est fini et chacun regagne le village.

Le peu de connaissances sur l'origine de la coutume autorise maintes suppositions. Si un rapport avec la fête catholique de la Chandeleur (2 février) est certainement secondaire, les racines pourraient bien se trouver dans le domaine cultuel païen.

Choisissez une vue différente
pour vos résultats: