Le Sechseläuten à Zurich (ZH)

Zurich

Zürich, Panorama

Zürich, Panorama

Zürich, ETH Zentrum

Zürich, ETH Zentrum

Zürich, Bellevue & Üetliberg

Zürich, Bellevue & Üetliberg

Zürich Kreis 5 - Primetower

Zürich Kreis 5 - Primetower

Zürich Wipkingen 2

Zürich Wipkingen 2

Landesmuseum Zürich Erweiterungsbau

Landesmuseum Zürich Erweiterungsbau

Zurich

Zurich

Hardturm Richtung Bern

Hardturm Richtung Bern

Zürich Wipkingen

Zürich Wipkingen

Dolder Sports

Dolder Sports

Zürich

Zürich

Bellevue Zürich

Bellevue Zürich

Boot Zurisee

Boot Zurisee

Mountain View

Mountain View

Landesmuseum Zürich, Innenhof

Landesmuseum Zürich, Innenhof

Zürich - SWITCH Webcam

Zürich - SWITCH Webcam

Hardbrücke

Hardbrücke

Zürich - Gebäude des SF

Zürich - Gebäude des SF

Zürich Altstadt, Hauptbahnhof, Limmat, Sihl

Zürich Altstadt, Hauptbahnhof, Limmat, Sihl

Zürich Stadthaus

Zürich Stadthaus

Le troisième lundi d'avril

La fête du printemps de Zurich doit son nom au fait que depuis le 14e siècle, une cloche du Grossmünster annonçait pendant le semestre d'été la fin de la journée de travail à six heures. La première sonnerie de cette cloche donnait lieu à une petite fête printanière. Puis au cours du siècle passé, d'autres éléments sont venus s'y greffer et ont engendré la coutume actuelle.

Carte détaillée

Partager le contenu

Merci pour votre avis

Tout débute par un cortège d'enfants le dimanche après-midi; ceux-ci ont ainsi l'occasion de parader en ville en costumes fantaisistes ou historiques (mis à disposition par le comité d'organisation). Le Böögg, un bonhomme de neige en ouate, fait partie du cortège et rappelle l'événement le plus spectaculaire du lendemain.

Le lundi après-midi, normalement le troisième d'avril, les membres des vingt-cinq corporations (exclusivement des hommes) en costumes historiques défilent, escortés de musiques, à travers la ville pavoisée. Depuis l'année 2000, les femmes de la «Gesellschaft zu Fraumünster» organisent leur propre parade inofficielle précédant le cortège.

Les corporations étaient jusqu'à la fin du 18e siècle des associations d'artisans actives au sein du gouvernement de la ville. Depuis, elles n'exercent plus que des fonctions sociales, et parmi elles, la préservation de la coutume du Sechseläuten. Le soir, vers six heures, une marée humaine déferle sur la place du Sechseläuten, près de Bellevue au bord du lac, où le Böögg, bourré d'explosifs et symbole de l'hiver que l'on veut chasser, est brûlé. Au son de la marche du Sechseläuten, une ancienne marche de chasseurs, des groupes de cavaliers de quelques corporations galopent en cercle autour du Böögg jusqu'à ce qu'il rende l'âme dans un grand fracas. Plus il expire rapidement, plus le printemps tant attendu devrait être précoce. Le soir, les corporations se rendent visite dans leurs maisons et tiennent des propos amusants. Beaucoup d'anciennes maisons des corporations sont au bord de la Limmat, ce qui permettait autrefois de faire ces visites en bateau.

Plus d'information sur www.sechselaeuten.ch


0 Commentaires

Commenter cet article

Les champs marqués d'une * sont obligatoires.

Choisissez une vue différente
pour vos résultats: