Première escalade - Le Piz Bernina

Bernina - weit und gefaehrlich war die Route der Erstbesteiger ueber den Morteratsch-Gletscher auf den Piz Bernina.

Bernina - weit und gefaehrlich war die Route der Erstbesteiger ueber den Morteratsch-Gletscher auf den Piz Bernina.

"A 6 heures du soir, nous nous tenions debout sur ce noble sommet dont nous avions tant rêvé, sur un sol qu’aucun humain n’avait foulé jusque-là, sur le point culminant du canton à 4052 m d’altitude."

Carte détaillée

Partager le contenu

Merci pour votre avis
Le 13 septembre 1850, le topographe Johann Coaz, âgé de 28 ans, et ses assistants gravissent le plus haut sommet de la région suisse de l’Engadine et de la Valteline italienne. Comme le point culminant du canton des Grisons, dont l’altitude est aujourd’hui officiellement de 4048,6 m, n’a pas encore de nom, Coaz lui donne celui de Piz Bernina.

En 1922, pour le 100e anniversaire de Johann Coaz, nommé membre honoraire du CAS, la section Bernina installe une plaque commémorative sur un rocher près de la cabane Boval en l’honneur du premier alpiniste à avoir gravi la Bernina. En 1926, la Chamanna Coaz est inaugurée tout au fond du Val Roseg. On cherche par contre en vain un Piz Coaz sur la carte nationale de la Suisse. Peu de temps avant sa mort, Coaz se souvient: "Le surlendemain de l’ascension, je me suis rendu au casino de Samedan et j’ai annoncé à mes connaissances que j’étais parvenu au sommet de la Bernina. Je n’ai toutefois récolté que des sourires dubitatifs, car la Bernina passe pour être impossible à gravir. Ce n’est qu’à l’extérieur du village, là où se trouve actuellement l’hôtel Bernina, que je suis parvenu à convaincre ces messieurs en leur montrant, à travers la longue-vue, le drapeau qui flottait au sommet."



0 Commentaires

Commenter cet article

Les champs marqués d'une * sont obligatoires.

Choisissez une vue différente
pour vos résultats: