Indemini, le village romantique tout en pierre

Tessin

Indemini - Schweiz, Tessin: links Monte Tamaro mit Alpe Sciaga rechts im Bild

Indemini - Schweiz, Tessin: links Monte Tamaro mit Alpe Sciaga rechts im Bild

Les maisons bâties en gneiss gris de la région, avec leurs toits en pierre et leurs tonnelles en bois, confèrent au village d’Indemini son caractère harmonieux. Tranquille et presque isolé, ce village typiquement tessinois, avec ses ruelles tortueuses, se blottit derrière les collines du Gambarogno, au sud du lac Majeur.

Partager le contenu

Merci pour votre avis

C’est tout au fond de la vallée de la Veddasca, par ailleurs italienne, dont le petit cours d’eau du Giona se jette dans la partie italienne du lac Majeur (Lago Maggiore), que se situe Indemini, le seul village suisse, à une altitude de 930 m. Au cœur d’un environnement naturel sauvage et de grandes châtaigneraies, ce village authentique bénéficie d’une situation ensoleillée particulièrement bien protégée du vent au pied méridional du Monte Tamaro.

Ce n’est que depuis la fin de la Première Guerre mondiale que, du côté suisse, une route sinueuse offrant un panorama magnifique (en car postal) mène de Vira au village frontalier via le col du Neggia (1395 m). À l’époque, les habitants d’Indemini, village situé à l’écart, amélioraient leurs maigres revenus agricoles en se livrant à la contrebande. L’exposition photos permanente du musée local d’Indemini raconte ce passé souvent difficile.

Plus récemment, le tourisme vert a réussi à stopper le dépeuplement. Le long du ruisseau, des espaces idylliques invitent à la baignade lorsqu’il fait chaud. Dans les chalets d’alpage des alentours, on fabrique du fromage. Indemini offre aujourd’hui de nombreux gîtes de vacances dans des maisons en pierres restaurées et attire même en hiver les hôtes recherchant la tranquillité et aimant la nature. L’automne, quant à lui, dégage un charme particulier lorsque les châtaignes sont arrivées à maturité.

Les alentours du Monte Tamaro sont très appréciés des randonneurs et de cyclistes. À proximité, le col du Neggia est le point de départ idéal pour de petites randonnées vers les sommets du Tamaro (1961 m) et du Gambarogno (1734 m). Le Gambarogno offre une vue splendide sur le lac Majeur et les Alpes ; outre la fantastique vue panoramique offerte par le plus haut sommet de la région, l’église Santa Maria degli Angeli conçue par le célèbre architecte Mario Botta constitue l’emblème du Tamaro. Une belle randonnée des crêtes relie le Monte Tamaro au Monte Lema (téléphérique au départ de Miglieglia, dans la région du Malcantone).

Points forts

  • Indemini : avec ses maisons en pierres de gneiss gris local, ce village présente un caractère particulièrement homogène.
  • Monte Tamaro : randonnée d’env. 1h30 au départ de l’Alpe di Neggia (également accessible en téléphérique depuis le col du Ceneri). Église Santa Maria degli Angeli de Mario Botta à proximité de l’Alpe Foppa.
  • Randonnée en altitude du Monte Tamaro au Monte Lema, l’une des randonnées des Préalpes tessinoises offrant les plus belles vues.
  • Chapelle du col Sant’Anna : ce petit édifice religieux dont l’ermitage fait aujourd’hui office de refuge pour les randonneurs est situé le long du chemin menant du col au lac Majeur.

Choisissez une vue différente
pour vos résultats: