La fête nationale du premier août

Suisse

1291 fondation de la Confédération helvétique

Depuis 1891 la fête nationale est célébrée en Suisse le premier août. Cette date a été déterminée par un des premiers traités signé entre les cantons d'Uri, de Schwyz et d'Unterwald qui ont constitué le noyau autour duquel la Suisse s'est formée au cours de cinq siècles.

Partager le contenu

Merci pour votre avis
Des hommes de ces trois cantons ont conclu «au début du mois d'août 1291» une alliance perpétuelle, dans laquelle ils se promettaient solennellement aide et assistance mutuelles. Ce pacte devait avant tout dissuader les Habsbourg d'essayer de renforcer constamment leur influence dans la zone d'accès du col du Gothard.

Le premier août est fêté uniquement dans les communes. Seul un discours à la radio et à la télévision du président de la Confédération en fonction rompt le sacro-saint principe fédéraliste. Paroles de réflexion d'un éminent orateur ou d'une oratrice des milieux culturels ou politiques, chants et musique, représentations de gymnastique et interprétation en commun de l'hymne national suisse sont les éléments traditionnels de la fête. Les communes qui le peuvent ou les offices de tourisme organisent un feu d'artifice. Des feux de joie, allumés avant tout sur les montagnes et les collines, rappellent l'expulsion des baillis étrangers au 14e siècle; la nouvelle aurait en effet été annoncée par ce moyen. Les enfants se promènent dans les rues obscures avec des lampions et des lanternes en papier, éclairés d'une bougie. Drapeaux aux armes de la Confédération, du canton et de la commune flottent sur les édifices publics et privés. Même les boulangers confectionnent un petit pain, dans lequel est piqué un drapeau suisse.

Une cérémonie représentative se déroule au Grütli, au bord du lac des Quatre-Cantons (canton d'Uri), le site légendaire du serment mentionné plus haut.

La fête prend une envergure particulière aux chutes du Rhin à Neuhausen am Rheinfall dans le canton de Schaffhouse. Depuis le milieu du 19e siècle, les chutes, hautes de 25 mètres, sont illuminées à certaines occasions, depuis 1920 aussi au premier août et depuis 1966 uniquement à cette date. A cette féérie s'ajoute un grand feu d'artifice attirant foule de spectateurs. Comme ailleurs, discours, chants, musique et hymne national agrémentent la soirée.

Fête nationale du 1er août Manifestations



0 Commentaires

Commenter cet article

Les champs marqués d'une * sont obligatoires.

Choisissez une vue différente
pour vos résultats: