Glaris

Glaris, le plus petit chef-lieu de canton de Suisse, est blotti entre des massifs montagneux au pied du Glärnisch. Le canton du même nom a derrière lui une longue histoire industrielle. Randonneurs, alpinistes, vététistes et géologues amateurs seront comblés par la grande variété d’activités et... En savoir plus

Chillon

Randa

Le village de Randa, fort de ses nombreux hameaux, fut fondé en 1290 et mentionné pour la première fois dans un acte notarié en 1305. Avec Täsch,... En savoir plus

Randa
Säntis-Schwägalp

Säntis-Schwägalp

Apercevoir en même temps la Suisse, l'Allemagne, l'Autriche, le Liechtenstein, la France et l'Italie, c'est possible depuis le Säntis, qui culmine... En savoir plus

Glaris

Glaris, le plus petit chef-lieu de canton de Suisse, est blotti entre des massifs montagneux au pied du Glärnisch. Le canton du même nom a derrière lui une longue histoire industrielle. Randonneurs, alpinistes, vététistes et géologues amateurs seront comblés par la grande variété d’activités et d’excursions qui s’offre à eux. En hiver, plusieurs domaines de sports d’hiver à l’ambiance familiale accueillent familles et sportifs au Pays de Glaris.

Glaris, le plus petit chef-lieu de canton de Suisse, est blotti entre des massifs montagneux au pied du Glärnisch. Le canton du même nom a derrière lui une longue histoire industrielle. Randonneurs, alpinistes, cyclistes et géologues amateurs seront comblés par la grande variété d’activités et d’excursions qui s’offre à eux.

Randa

Le village de Randa, fort de ses nombreux hameaux, fut fondé en 1290 et mentionné pour la première fois dans un acte notarié en 1305. Avec Täsch, il a appartenu jusqu'en 1552 au district de Naters, puis à celui de Viège.

Le village de Randa, fort de ses nombreux hameaux, fut fondé en 1290 et mentionné pour la première fois dans un acte notarié en 1305. Avec Täsch, il a appartenu jusqu'en 1552 au district de Naters, puis à celui de Viège. Le nom de Randa signifie d'ailleurs frontière (de l'allemand «Rand»). Son église de style baroque terminée en 1717, qui a été agrandie, est un petit bijou.

Säntis-Schwägalp

Apercevoir en même temps la Suisse, l'Allemagne, l'Autriche, le Liechtenstein, la France et l'Italie, c'est possible depuis le Säntis, qui culmine à 2502 m d'altitude. Le plus haut sommet de la région de l'Alpstein est à la fois point de départ et but de nombreuses courses en montagne, randonnées et excursions à ski.

Apercevoir en même temps la Suisse, l'Allemagne, l'Autriche, le Liechtenstein, la France et l'Italie, c'est possible depuis le Säntis, qui culmine à 2502 m d'altitude. Le plus haut sommet de la région de l'Alpstein est à la fois point de départ et but de nombreuses courses en montagne, randonnées et excursions à ski.