Pinot noir, le cépage au sang bleu

Pinot noir, le cépage au sang bleu

Avec 36 hectares de vigne, la Ville de Lausanne est le plus grand propriétaire institutionnel de vignobles en Suisse. Le «domaine de la Ville» est géré selon les principes de la production intégrée. Depuis 1803, les vins, souvent issus de Pinot noir, sont vendus aux enchères le second samedi de...En savoir plus

Filets de perche, le régal du lac

Filets de perche, le régal du lac

Impossible de les rater – ils sont sur toutes les cartes des restaurants des bords ensoleillés du Léman: les fameux filets de perche, servis cuits...En savoir plus

Sous les pavés, le kirsch

Sous les pavés,...

Le pittoresque centre historique de Lausanne renferme la rue de Bourg,...En savoir plus

Safran, l'or orange

Safran, l'or orange

Le village de montagne de Mund, en Valais, offre les conditions idéales...En savoir plus

Pinot noir, le cépage au sang bleu

Avec 36 hectares de vigne, la Ville de Lausanne est le plus grand propriétaire institutionnel de vignobles en Suisse. Le «domaine de la Ville» est géré selon les principes de la production intégrée. Depuis 1803, les vins, souvent issus de Pinot noir, sont vendus aux enchères le second samedi de décembre à l'Hôtel de Ville. On les retrouve ensuite à la carte de nombreux restaurants gastronomiques.

Pinot noir, le cépage au sang bleu

Filets de perche, le régal du lac

Impossible de les rater – ils sont sur toutes les cartes des restaurants des bords ensoleillés du Léman: les fameux filets de perche, servis cuits au four, meunière ou accompagnés d'une délicieuse sauce au vin blanc. Les pêcheurs professionnels sortent de bon matin pour relever leurs filets et en extraire les perches. Celles-ci sont vendues sur les ports de Lausanne, Montreux et Vevey, ainsi que sur les marchés de toute la région. À moins que vous ne préfériez vous installer sur la jetée avec une canne et tenter votre chance!

Filets de perche, le régal du lac

Sous les pavés, le kirsch

Le pittoresque centre historique de Lausanne renferme la rue de Bourg, qui a vu naître les célèbres «pavés». C'est à la confiserie «Chez Tony» que fut inventée cette délicieuse douceur fourrée de liqueur (traditionnellement du kirsch, mais aussi de l'absinthe ou de la damassine) puis délicatement nappée de chocolat.

Sous les pavés, le kirsch

Safran, l'or orange

Le village de montagne de Mund, en Valais, offre les conditions idéales pour la culture du safran. On en récolte chaque année cinq kilos, au terme d'un travail manuel très fastidieux. Le safran est en effet extrait du pistil de la fleur de crocus, et il en faut 12 000 pour obtenir 100 grammes de safran pur! Cette épice parfume le risotto, la fondue, les parfaits et le gugelhopf.

Safran, l'or orange