Chemins paisibles sur le San Bernardino

Chemins paisibles sur le San Bernardino

Le col du San Bernardino ne permet pas seulement d'éviter les bouchons, il possède des chemins fantastiques où les bikers peuvent s'en donner à coeur joie.En savoir plus

Tour

Tour "pierreux" dans la vallée du...

Court trajet dans le paysage montagnard et sauvage de la vallée isolée du Val du Calanca.En savoir plus

Val Calanca, une belle vallée sauvage

Val Calanca, une...

Le Val Calanca est une des vallées méridionales italophones des Grisons...En savoir plus

Ruines du château fort de Mesocco

Ruines du château...

Dans la Mesolcina (Misox), une vallée méridionale italophone du Tessin,...En savoir plus

Chemins paisibles sur le San Bernardino

Le col du San Bernardino ne permet pas seulement d'éviter les bouchons, il possède des chemins fantastiques où les bikers peuvent s'en donner à coeur joie.

D'abord le plaisir et ensuite le travail, pour une fois c'est le contraire. Le passage de ce col est pour la population du Misox (en italien Mesolcina) bénédiction et malédiction en même temps. Il ouvre les portes du monde, mais il procure aussi beaucoup de circulation supplémentaire. Les vététistes trouveront de nombreux chemins isolés, loin du bruit. Un plaisir pour ceux qui aiment rouler dans le calme. N'oubliez pas de goûter l'eau des sources du San Bernardino.

Tour "pierreux" dans la vallée du Calanca

Court trajet dans le paysage montagnard et sauvage de la vallée isolée du Val du Calanca.

Le mot Calanca signifie raide, escarpé ou encore abrupt. Ce village se trouve au point le plus au Sud des Grisons et souffre du départ de beaucoup de jeunes habitants. Les carrières de granit et de gneiss sont les seules possibilités de gains de la région. Par contre, les touristes apprécient ce calme et cette tranquillité. Le trajet depuis Arvigo la capitale, vous conduit par de pittoresques villages, par exemple Cauco et Braggio-Stabbio, d'où la vue dans la vallée est spécialement bonne.

Val Calanca, une belle vallée sauvage

Le Val Calanca est une des vallées méridionales italophones des Grisons qui mérite bien son nom (calanca signifie escarpé, abrupt). Depuis Grono, à l’entrée de cette vallée de montagne étroite, jusqu’aux hameaux habités tout au fond, les visiteurs découvrent avec fascination un véritable joyau avec des trésors artistiques et un passé culturel d’une étonnante richesse.

Le Val Calanca est une des vallées méridionales italophones des Grisons qui mérite bien son nom (calanca signifie escarpé, abrupt). Depuis Grono, à l’entrée de cette vallée de montagne étroite, jusqu’aux hameaux habités tout au fond, les visiteurs découvrent avec fascination un véritable joyau avec des trésors artistiques et un passé culturel d’une étonnante richesse.

Ruines du château fort de Mesocco

Dans la Mesolcina (Misox), une vallée méridionale italophone du Tessin, les ruines du château fort Castello Mesocco trônent sur une saillie rocheuse. Du début du 13e siècle à 1526, ce site fortifié, qui est l’un des plus grands de Suisse, constituait le centre féodal de la vallée. La forteresse avait la réputation d’être imprenable et n’a jamais été conquise. Au pied du château, on trouve l’église Sta. Maria del Castello, qui abrite un cycle de fresques bien conservées datant de l’époque romane tardive.

Dans la Mesolcina (Misox), une vallée méridionale italophone du Tessin, les ruines du château fort Castello Mesocco trônent sur une saillie rocheuse.