Bettmerhorn et glacier d’Aletsch

La première télécabine sur le Bettmerhorn, construite en 1975, a transporté plus de huit millions de passagers en 20 ans. Avec l’inauguration de la nouvelle télécabine à 8 places, la station de Bettmeralp fait figure de pionnière, car cette installation est une des plus modernes de ce type. En savoir plus

Chillon

Eggishorn et glacier d’Aletsch

Très impressionné par la course magnifique au-dessus de la Fiescheralp, vous atteignez le sommet de l'Eggishorn à 2926 m. En savoir plus

Eggishorn et glacier d’Aletsch
Émosson: rails et lac de barrage

Émosson: rails et lac de barrage

Trois moyens de transport exceptionnels mènent au barrage d'Emosson. L'aventure commence par le trajet en train depuis Martigny en direction de... En savoir plus

Bettmerhorn et glacier d’Aletsch

La première télécabine sur le Bettmerhorn, construite en 1975, a transporté plus de huit millions de passagers en 20 ans. Avec l’inauguration de la nouvelle télécabine à 8 places, la station de Bettmeralp fait figure de pionnière, car cette installation est une des plus modernes de ce type.

Le privilège de contempler les paysages environnants et lointains avec d’un côté la plus longue coulée de glace des Alpes, et de l’autre la vallée du Rhône. On aperçoit même le Weisshorn et le Cervin.

Eggishorn et glacier d’Aletsch

Très impressionné par la course magnifique au-dessus de la Fiescheralp, vous atteignez le sommet de l'Eggishorn à 2926 m.

Le site Jungfrau-Aletsch inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco est à deux pas. Le glacier d’une longueur de 23 kilomètres s’offre au regard. Un point de vue pour le plaisir des yeux et prendre le temps de vivre.

Émosson: rails et lac de barrage

Trois moyens de transport exceptionnels mènent au barrage d'Emosson. L'aventure commence par le trajet en train depuis Martigny en direction de Chamonix à travers d'imposantes gorges.

Pour rejoindre le lac de barrage d’Émosson, 4 options toutes plus sympas les unes que les autres. L’aventure commence à Martigny, se poursuit dans la vallée du Trient au relief très abrupt pour se terminer au lac de retenue situé à 180 m d’altitude.