Pizol: un sommet pour cinq lacs

Pizol: un sommet pour cinq lacs

De télécabine en télécabine, de lac en lac - "Haute pointe" est la traduction du nom original rhétique du Pizol, la montagne située à l'entrée de la vallée grisonne du Rhin.En savoir plus

Lauchernalp, une terrasse exposée plein sud

Lauchernalp, une terrasse exposée...

Le Lötschental a été pendant longtemps au bout du monde. Il donc resté magnifiquement authentique. En savoir plus

Le Piz Nair et son Guardiaun Grischun

Le Piz Nair et...

Le départ du téléphérique du Piz Nair, au-dessus de St-Moritz est situé...En savoir plus

Le Moléson: les étoiles à portée de main

Le Moléson: les...

Plus c’est haut, plus c’est beau! Pour monter au sommet du Moléson, il...En savoir plus

Pizol: un sommet pour cinq lacs

De télécabine en télécabine, de lac en lac - "Haute pointe" est la traduction du nom original rhétique du Pizol, la montagne située à l'entrée de la vallée grisonne du Rhin.

Deux télécabines font la navette entre Bad Ragaz ou Wangs jusqu’à l’orée de la forêt, où la vue s’ouvre sur la vallée du Rhin jusqu’au lac de Constance. Télésièges jusqu’à la crête du Pizol.

Lauchernalp, une terrasse exposée plein sud

Le Lötschental a été pendant longtemps au bout du monde. Il donc resté magnifiquement authentique.

Les alpages ensoleillés de Löschental, Kummenalp, Hockenalp, Lauchernalp, Weritzalp et Tellilalp se trouvent légèrement en amont de la lisière forestière sur une terrasse façonnée par le glacier.

Le Piz Nair et son Guardiaun Grischun

Le départ du téléphérique du Piz Nair, au-dessus de St-Moritz est situé à presque 2500 m, l’altitude d’arrivée du téléphérique du Säntis.

Deux funiculaires font la navette entre le village de Saint-Moritz, Chantarella et la Corviglia, d’où le téléphérique monte, suspendu, jusqu’au point panoramique du domaine de la Suvretta.

Le Moléson: les étoiles à portée de main

Plus c’est haut, plus c’est beau! Pour monter au sommet du Moléson, il faut prendre le funiculaire jusqu’à Plan-Francey, puis le téléphérique. Pendant la montée sur le versant nord-est, on voit l’horizon s’éloigner de plus en plus et la vue s’élargir.

Que le Moléson soit une montagne chère aux Fribourgeois n’a rien de surprenant: le parcours jusqu’à son sommet mérite à lui seul le détour. La plateforme panoramique située sur le toit de la station supérieure et les jumelles géantes sur le sommet ouvrent de nouvelles perspectives.