Kirsch de Zoug, incontournable!

Le kirsch de Zoug est une véritable star. Il est distillé dans la région de Zoug et constitue un ingrédient essentiel du gâteau au kirsch, qui se compose d'un fond de meringue aux amandes et noisettes, d'une génoise, d'une crème au beurre… et de kirsch! Inventée en 1921 par Heinrich Höhn,... En savoir plus

Chillon

L'émincé de veau à la zurichoise

Qui ne le connaît pas? D'Anchorage à Tokyo, l'émincé de veau à la zurichoise est de tous les menus, nappé d'une succulente sauce à la crème. S'il... En savoir plus

L'émincé de veau à la zurichoise
Spanischbrödli

Spanischbrödli

Le Spanischbrödli est un délice à la pâte feuilletée, dont la bonne société zurichoise du XVIIIe siècle était si friande qu'elle envoyait ses... En savoir plus

Kirsch de Zoug, incontournable!

Le kirsch de Zoug est une véritable star. Il est distillé dans la région de Zoug et constitue un ingrédient essentiel du gâteau au kirsch, qui se compose d'un fond de meringue aux amandes et noisettes, d'une génoise, d'une crème au beurre… et de kirsch! Inventée en 1921 par Heinrich Höhn, confiseur à Zoug, cette pâtisserie fait aujourd'hui partie des incontournables de la gastronomie suisse.

Le kirsch de Zoug est une véritable star.

L'émincé de veau à la zurichoise

Qui ne le connaît pas? D'Anchorage à Tokyo, l'émincé de veau à la zurichoise est de tous les menus, nappé d'une succulente sauce à la crème. S'il ne fait aucun doute qu'il est bien originaire de Zürich, il n'est mentionné pour la première fois qu'en 1941, dans un livre de recettes. On pense pourtant qu'il était déjà consommé au XVIIIe siècle, à l'époque avec des rognons. De nombreux restaurants de Zürich ont mis ce grand classique à leur carte et le servent accompagné de rösti croustillants.

L'émincé de veau à la zurichoise

Spanischbrödli

Le Spanischbrödli est un délice à la pâte feuilletée, dont la bonne société zurichoise du XVIIIe siècle était si friande qu'elle envoyait ses domestiques de nuit à Baden pour en avoir des frais le lendemain matin au petitdéjeuner. À partir de 1847, c'est le train qui se chargea de cette tâche ingrate et il fut aussitôt rebaptisé Spanischbrödlibahn. En 2007, quatre boulangeries ont créé une nouvelle version fourrée aux carottes et aux noisettes.

Le "Spanischbrödli" (petit rouleau espagnol) est un délice à la pâte feuilletée.