Col de la Furka

Le col de la Furka relie Andermatt, dans le canton d’Uri, à Gletsch, dans le canton du Valais. Il fait partie du circuit très apprécié des trois cols avec le Grimsel et le Susten. En été, un voyage à bord du train à vapeur nostalgique de Realp à Gletsch sur la ligne de la Furka est une expérience... En savoir plus

Chillon

Wildhaus

Les lieux de villégiature d’Alt S. Johann et Wildhaus sont les plus hautes communes du Toggenbourg et sont nichés entre l’imposant massif du Säntis... En savoir plus

Wildhaus
Randa

Randa

Le village de Randa, fort de ses nombreux hameaux, fut fondé en 1290 et mentionné pour la première fois dans un acte notarié en 1305. Avec Täsch,... En savoir plus

Col de la Furka

Le col de la Furka relie Andermatt, dans le canton d’Uri, à Gletsch, dans le canton du Valais. Il fait partie du circuit très apprécié des trois cols avec le Grimsel et le Susten. En été, un voyage à bord du train à vapeur nostalgique de Realp à Gletsch sur la ligne de la Furka est une expérience inoubliable.

Le col de la Furka relie Andermatt, dans le canton d’Uri, à Gletsch, dans le canton du Valais. Il fait partie du circuit très apprécié des trois cols avec le Grimsel et le Susten. En été, un voyage à bord du train à vapeur nostalgique de Realp à Gletsch sur la ligne de la Furka est une expérience inoubliable.

Wildhaus

Les lieux de villégiature d’Alt S. Johann et Wildhaus sont les plus hautes communes du Toggenbourg et sont nichés entre l’imposant massif du Säntis et les sept Churfirsten.

Les lieux de villégiature d’Alt S. Johann et Wildhaus sont les plus hautes communes du Toggenbourg et sont nichés entre l’imposant massif du Säntis et les sept Churfirsten.

Randa

Le village de Randa, fort de ses nombreux hameaux, fut fondé en 1290 et mentionné pour la première fois dans un acte notarié en 1305. Avec Täsch, il a appartenu jusqu'en 1552 au district de Naters, puis à celui de Viège.

Le village de Randa, fort de ses nombreux hameaux, fut fondé en 1290 et mentionné pour la première fois dans un acte notarié en 1305. Avec Täsch, il a appartenu jusqu'en 1552 au district de Naters, puis à celui de Viège. Le nom de Randa signifie d'ailleurs frontière (de l'allemand «Rand»). Son église de style baroque terminée en 1717, qui a été agrandie, est un petit bijou.