Mystérieux gâteau à la girafe

Un glaçage de sucre blanc orné de petites crottes en chocolat: ainsi se présente la «gâteau à la girafe» de Winterthour. Mais que cache-t-il à l'intérieur? Du chocolat, des oeufs, du beurre, du sel et du sucre, ainsi qu'une poignée d'amandes et de noisettes et certainement un trait de schnaps. En savoir plus

Chillon

Baisers de mousse ou Luxemburgerli

Les pâtissiers étaient autrefois de grands voyageurs. C'est ainsi que sont nés les Luxemburgerli de la confiserie Sprüngli, à Zürich: un employé... En savoir plus

Baisers de mousse ou Luxemburgerli
L'émincé de veau à la zurichoise

L'émincé de veau à la zurichoise

Qui ne le connaît pas? D'Anchorage à Tokyo, l'émincé de veau à la zurichoise est de tous les menus, nappé d'une succulente sauce à la crème. S'il... En savoir plus

Mystérieux gâteau à la girafe

Un glaçage de sucre blanc orné de petites crottes en chocolat: ainsi se présente la «gâteau à la girafe» de Winterthour. Mais que cache-t-il à l'intérieur? Du chocolat, des oeufs, du beurre, du sel et du sucre, ainsi qu'une poignée d'amandes et de noisettes et certainement un trait de schnaps.

Mystérieux gâteau à la girafe

Baisers de mousse ou Luxemburgerli

Les pâtissiers étaient autrefois de grands voyageurs. C'est ainsi que sont nés les Luxemburgerli de la confiserie Sprüngli, à Zürich: un employé ramena la recette du Luxembourg en 1957. On les appela d'abord «baisers de mousse», mais la clientèle n'osait plus en demander, si bien que ces douceurs en forme de macarons prirent le nom de Luxemburgerli. Elles sont aujourd'hui célébrissimes.

Baisers de mousse ou Luxemburgerli

L'émincé de veau à la zurichoise

Qui ne le connaît pas? D'Anchorage à Tokyo, l'émincé de veau à la zurichoise est de tous les menus, nappé d'une succulente sauce à la crème. S'il ne fait aucun doute qu'il est bien originaire de Zürich, il n'est mentionné pour la première fois qu'en 1941, dans un livre de recettes. On pense pourtant qu'il était déjà consommé au XVIIIe siècle, à l'époque avec des rognons. De nombreux restaurants de Zürich ont mis ce grand classique à leur carte et le servent accompagné de rösti croustillants.

L'émincé de veau à la zurichoise