Mines d'asphalte

Dans les mines de la Presta, des hommes ont extrait péniblement, pendant plus de deux siècles, de l'asphalte qui a été exporté aux quatre coins du monde pour la construction de routes. Aujourd'hui, les mines ne sont plus exploitées et elles sont ouvertes partiellement au public. En savoir plus

Chillon

Flüeli-Ranft - patrie de frère Nicolas

Nicolas de Flue a vécu de 1417 à 1487 dans les gorges du Ranft, tout d'abord comme paysan et membre du Conseil d'Obwald, puis en tant qu'ermite. Ce... En savoir plus

Flüeli-Ranft - patrie de frère Nicolas

Mines d'asphalte

Dans les mines de la Presta, des hommes ont extrait péniblement, pendant plus de deux siècles, de l'asphalte qui a été exporté aux quatre coins du monde pour la construction de routes. Aujourd'hui, les mines ne sont plus exploitées et elles sont ouvertes partiellement au public.

Dans les mines de la Presta, des hommes ont extrait péniblement, pendant plus de deux siècles, de l'asphalte qui a été exporté aux quatre coins du monde pour la construction de routes. Aujourd'hui, les mines ne sont plus exploitées et elles sont ouvertes partiellement au public.

Flüeli-Ranft - patrie de frère Nicolas

Nicolas de Flue a vécu de 1417 à 1487 dans les gorges du Ranft, tout d'abord comme paysan et membre du Conseil d'Obwald, puis en tant qu'ermite. Ce mystique et messager de paix canonisé en 1947 est le saint national suisse et le saint patron de nombreuses églises.

Nicolas de Flue a vécu de 1417 à 1487 dans les gorges du Ranft, tout d'abord comme paysan et membre du Conseil d'Obwald, puis en tant qu'ermite. Ce mystique et messager de paix canonisé en 1947 est le saint national suisse et le saint patron de nombreuses églises.

Les toits des bardeaux

En Suisse, les fins bardeaux de bois ornant les toits s’appellent des tavillons. S’ils sont devenus rares, on peut encore en voir dans les Alpes fribourgeoises et vaudoises, nulle part autant toutefois que dans le hameau de Taveyanne, qui surplombe Gryon et leur doit son nom.