Valère, Tourbillon et vieille ville

Sion, Sitten en allemand, est le chef-lieu du canton du Valais. Nichée entre les collines de Valère et de Tourbillon, la vieille ville, dont bon nombre de bâtiments datent du Moyen Age, abrite de nombreuses curiosités, comme par exemple un des plus anciens orgues du monde encore jouables. En savoir plus

Chillon

Panorama Bourbaki - peinture...

Des soldats mourant au bord du chemin, des civils fuyant avec leurs maigres possessions et une armée qui rend les armes à la frontière suisse: le... En savoir plus

Panorama Bourbaki - peinture circulaire géante
Chutes du Staubbach - de la poussière d'eau en chute libre

Chutes du Staubbach - de la poussière...

Avec une hauteur de chute de près de 300 mètres, la cascade du Staubbach est la deuxième plus haute de Suisse. En été, des vents chauds font... En savoir plus

Valère, Tourbillon et vieille ville

Sion, Sitten en allemand, est le chef-lieu du canton du Valais. Nichée entre les collines de Valère et de Tourbillon, la vieille ville, dont bon nombre de bâtiments datent du Moyen Age, abrite de nombreuses curiosités, comme par exemple un des plus anciens orgues du monde encore jouables.

Sion, Sitten en allemand, est le chef-lieu du canton du Valais. Nichée entre les collines de Valère et de Tourbillon, la vieille ville, dont bon nombre de bâtiments datent du Moyen Age, abrite de nombreuses curiosités, comme par exemple un des plus anciens orgues du monde encore jouables.

Panorama Bourbaki - peinture circulaire géante

Des soldats mourant au bord du chemin, des civils fuyant avec leurs maigres possessions et une armée qui rend les armes à la frontière suisse: le panorama Bourbaki est un important document de l'époque, un rare témoin de l'histoire des médias et des guerres au 19e siècle.

Des soldats mourant au bord du chemin, des civils fuyant avec leurs maigres possessions et une armée qui rend les armes à la frontière suisse: le panorama Bourbaki est un important document de l'époque, un rare témoin de l'histoire des médias et des guerres au 19e siècle.

Chutes du Staubbach - de la poussière d'eau en chute libre

Avec une hauteur de chute de près de 300 mètres, la cascade du Staubbach est la deuxième plus haute de Suisse. En été, des vents chauds font tourbillonner les gouttes d'eau qui s'éparpillent en tous sens. Ces gerbes de gouttelettes fines comme de la poussière ont donné son nom au torrent et à la chute.

Avec une hauteur de chute de près de 300 mètres, la cascade du Staubbach est la deuxième plus haute de Suisse. En été, des vents chauds font tourbillonner les gouttes d'eau qui s'éparpillent en tous sens. Ces gerbes de gouttelettes fines comme de la poussière ont donné son nom au torrent et à la chute.