Musée suisse des transports

Ouvert en 1959, le Musée des transports est le musée le plus populaire de Suisse. Il présente l'histoire de la mobilité et de la communication au moyen d'expositions, de postes interactifs et de films. En savoir plus

Chillon

Gruyères

Une petite ville médiévale pittoresque sur une colline ou trône un château, et trois musées très différents: à Gruyères, 800 ans d'histoire et de... En savoir plus

Gruyères
Gorge de la Viamala

Gorge de la Viamala

Autrefois redoutée, cette gorge impressionnante dans la vallée du Rhin postérieur était appelée "mauvais chemin" par les voyageurs. Elle... En savoir plus

Musée suisse des transports

Ouvert en 1959, le Musée des transports est le musée le plus populaire de Suisse. Il présente l'histoire de la mobilité et de la communication au moyen d'expositions, de postes interactifs et de films.

L’évolution des transports, de la mobilité et le fonctionnement de la communication sont à expérimenter de manière ludique. Autres attractions uniques en Suisse: le Cinéthéâtre (Imax), le Planétarium, la Swissarena ou encore le musée Hans Erni.

Gruyères

Une petite ville médiévale pittoresque sur une colline ou trône un château, et trois musées très différents: à Gruyères, 800 ans d'histoire et de culture régionale côtoient des aliens récompensés d'un Oscar et des sculptures bouddhistes.

Une petite ville médiévale pittoresque sur une colline ou trône un château, et trois musées très différents: à Gruyères, 800 ans d'histoire et de culture régionale côtoient des aliens récompensés d'un Oscar et des sculptures bouddhistes.

Gorge de la Viamala

Autrefois redoutée, cette gorge impressionnante dans la vallée du Rhin postérieur était appelée "mauvais chemin" par les voyageurs. Elle constituait un obstacle sur l'itinéraire traversant les Alpes. Belle, mais sauvage et dangereuse, c'est ce qui fait aujourd'hui tout l'attrait de la Via Mala.

Autrefois redoutée, cette gorge impressionnante dans la vallée du Rhin postérieur était appelée "mauvais chemin" par les voyageurs. Elle constituait un obstacle sur l'itinéraire traversant les Alpes. Belle, mais sauvage et dangereuse, c'est ce qui fait aujourd'hui tout l'attrait de la Via Mala.