Ligne de la Furka - train à vapeur

La ligne de la Furka a failli être démolie. En effet, avec la construction du tunnel de base de la Furka en 1982, elle n'avait plus d'utilité. C'est grâce à une initiative privée qu'elle a pu être conservée. En savoir plus

Chillon

Émosson: rails et lac de barrage

Trois moyens de transport exceptionnels mènent au barrage d'Emosson. L'aventure commence par le trajet en train depuis Martigny en direction de... En savoir plus

Émosson: rails et lac de barrage
Plaine de la Greina

Plaine de la Greina

Située à une altitude de 2200 m, entre le Tessin et les Grisons, la plaine de la Greina (Plaun la Greina) est un paysage de toundra alpine unique... En savoir plus

Ligne de la Furka - train à vapeur

La ligne de la Furka a failli être démolie. En effet, avec la construction du tunnel de base de la Furka en 1982, elle n'avait plus d'utilité. C'est grâce à une initiative privée qu'elle a pu être conservée.

La ligne de la Furka a failli être démolie. En effet, avec la construction du tunnel de base de la Furka en 1982, elle n'avait plus d'utilité. C'est grâce à une initiative privée qu'elle a pu être conservée.

Émosson: rails et lac de barrage

Trois moyens de transport exceptionnels mènent au barrage d'Emosson. L'aventure commence par le trajet en train depuis Martigny en direction de Chamonix à travers d'imposantes gorges.

Pour rejoindre le lac de barrage d’Émosson, 4 options toutes plus sympas les unes que les autres. L’aventure commence à Martigny, se poursuit dans la vallée du Trient au relief très abrupt pour se terminer au lac de retenue situé à 180 m d’altitude.

Plaine de la Greina

Située à une altitude de 2200 m, entre le Tessin et les Grisons, la plaine de la Greina (Plaun la Greina) est un paysage de toundra alpine unique en son genre. Comme on ne peut y accéder qu’à pied depuis cinq points de départ dans les Grisons ou au Tessin, cette région est aujourd’hui encore un joyau naturel intact.

La plaine de la Greina se trouve entre les cantons des Grisons et du Tessin. A l'époque romaine, c'était déjà un lieu de passage important pour traverser les Alpes. Comme on ne peut y accéder qu'à pied, cette région est aujourd'hui encore un paysage naturel intact.