Visite guidée

Visite guidée "Sur les traces des Romantiques"

Chaque dimanche à 15h15: Visite guidée... romantique!Un personnage en costume d'époque vous emmène à la découverte de la vie de château. Avec commentaire de l'exposition temporaire. En français et anglais uniquement.En savoir plus

La silhouette masculine,

La silhouette masculine, "Le...

Au XVIIIè siècle, la bonne société locloise vit à l'heure française, privilégiant les lectures et les modes parisiennes.Le costume n'échappe pas à la règle. Horlogers et négociants portent le costume des aristocrates : habit, veste et culotte en...En savoir plus

Coups de sifflets autour du monde

Coups de sifflets...

Cette collection a été exposée à plusieurs reprises dans de grands...En savoir plus

Werner Bischof

Werner Bischof

A l'occasion du centième anniversaire de la naissance du photographe...En savoir plus

Visite guidée "Sur les traces des Romantiques"

Chaque dimanche à 15h15: Visite guidée... romantique!Un personnage en costume d'époque vous emmène à la découverte de la vie de château. Avec commentaire de l'exposition temporaire. En français et anglais uniquement.

Chaque dimanche à 15h15: Visite guidée... romantique!Un personnage en costume d'époque vous emmène à la découverte de la vie de château. Avec commentaire de l'exposition temporaire. En français et anglais uniquement.

La silhouette masculine, "Le bourgeois gentilhomme en pays horloger"

Au XVIIIè siècle, la bonne société locloise vit à l'heure française, privilégiant les lectures et les modes parisiennes.Le costume n'échappe pas à la règle. Horlogers et négociants portent le costume des aristocrates : habit, veste et culotte en tissu chatoyant, sans oublier la perruque.Au XIXè siècle, suite à la Révolution française, un renversement complet se produit : une nouvelle légance voit le jour, privilégiant la sobriété, le noir et la rigueur.La bourgeoisie locloise adopte cette nouvelle tenue, proclamant ainsi son attachement aux nouvelles valeurs : retenue, sérieux, travail et décence.

Au XVIIIè siècle, la bonne société locloise vit à l'heure française, privilégiant les lectures et les modes parisiennes.Le costume n'échappe pas à la règle. Horlogers et négociants portent le costume des aristocrates : habit, veste et culotte en tissu chatoyant, sans oublier la perruque.Au XIXè siècle, suite à la Révolution française, un renversement complet se produit : une nouvelle légance voit le jour, privilégiant la sobriété, le noir et la rigueur.La bourgeoisie locloise adopte cette nouvelle tenue, proclamant ainsi son attachement aux nouvelles valeurs : retenue, sérieux, travail et décence.

Coups de sifflets autour du monde

Cette collection a été exposée à plusieurs reprises dans de grands musées européens mais pas encore en Suisse. Les objets choisis représentent un tour du monde des potiers partageant la coutume de faire chanter la terre.En commençant par Bonfol, à côté de la production de vaisselle utilitaire, les artisans potiers ont fabriqués des sifflets. Ces petits siôtras de 3 à 4 cm et d'allure peu attrayante, mais d'une sonorité stridente et efficace, étaient fabriqués pendant les veillées, cuits en même temps que la poterie et vendus loin à la ronde.Notre voyage nous conduit à travers 35 pays et cultures autour du monde.Le sifflet possède une fonction de communication avec les hommes (dialogue à distance, alertes), les animaux (chasse) ou les divinités (pour éloigner les orages). Plus on se rapproche de notre époque, plus il est possible de déterminer l'usage précis des sifflets. Différentes coutumes sont liées à certains moments de l'année comme le début du printemps ou de l'été...A vous de découvrir ce trésor et peut-être de participer à un atelier de fabrication de sifflets !

Cette collection a été exposée à plusieurs reprises dans de grands musées européens mais pas encore en Suisse. Les objets choisis représentent un tour du monde des potiers partageant la coutume de faire chanter la terre.En commençant par Bonfol, à côté de la production de vaisselle utilitaire, les artisans potiers ont fabriqués des sifflets. Ces petits siôtras de 3 à 4 cm et d'allure peu attrayante, mais d'une sonorité stridente et efficace, étaient fabriqués pendant les veillées, cuits en même temps que la poterie et vendus loin à la ronde.Notre voyage nous conduit à travers 35 pays et cultures autour du monde.Le sifflet possède une fonction de communication avec les hommes (dialogue à distance, alertes), les animaux (chasse) ou les divinités (pour éloigner les orages). Plus on se rapproche de notre époque, plus il est possible de déterminer l'usage précis des sifflets. Différentes coutumes sont liées à certains moments de l'année comme le début du printemps ou de l'été...A vous de découvrir ce trésor et peut-être de participer à un atelier de fabrication de sifflets !

Werner Bischof

A l'occasion du centième anniversaire de la naissance du photographe suisse Werner Bischof (1916-1954), le Musée de l'Elysée présente une rétrospective de son travail intitulée Point de vue, produite par Magnum Photos (Paris).Une seconde exposition, produite par le Musée de l'Elysée et intitulée Helvetica, s'attache exclusivement aux années suisses de Bischof.

A l'occasion du centième anniversaire de la naissance du photographe suisse Werner Bischof (1916-1954), le Musée de l'Elysée présente une rétrospective de son travail intitulée Point de vue, produite par Magnum Photos (Paris).Une seconde exposition, produite par le Musée de l'Elysée et intitulée Helvetica, s'attache exclusivement aux années suisses de Bischof.