Laiterie de Gstaad

Laiterie de Gstaad

Les méthodes de traitement naturelles du lait d’alpage ainsi qu’un lien profond avec notre patrie dans l’Oberland bernois confèrent aux produits de la laiterie ce caractère unique qui résulte d’une symbiose harmonieuse de l’homme, de l’animal et...En savoir plus

Early Beck

Early Beck

Cette boulangerie, confiserie et chocolaterie locale propose un grand choix de spécialités gstaadoises telles que le «Saanen Gibeni», la tourte aux noix de Gstaad ou les pavés de Gstaad. Depuis 1910, quatre générations de la famille Oehrli misent...En savoir plus

La Quille et les neiges éternelles - Les Diablerets

La Quille et les...

Sur le plateau du glacier des Diablerets, la flânerie vient...En savoir plus

Tête aux Chamois : Via ferrata

Tête aux Chamois...

Via ferrata athlétique « à la française » qui parcourt les parois...En savoir plus

Laiterie de Gstaad

Les méthodes de traitement naturelles du lait d’alpage ainsi qu’un lien profond avec notre patrie dans l’Oberland bernois confèrent aux produits de la laiterie ce caractère unique qui résulte d’une symbiose harmonieuse de l’homme, de l’animal et de la nature - du fromage d’alpage bernois AOC au yoghourt fait maison, en passant par le fromage à rebibes et les délicieux mélanges de fondue aux truffes.

Early Beck

Cette boulangerie, confiserie et chocolaterie locale propose un grand choix de spécialités gstaadoises telles que le «Saanen Gibeni», la tourte aux noix de Gstaad ou les pavés de Gstaad. Depuis 1910, quatre générations de la famille Oehrli misent sur la qualité et le service.

La Quille et les neiges éternelles - Les Diablerets

Sur le plateau du glacier des Diablerets, la flânerie vient naturellement. En effet, ce n'est que par temps d'orage que le diable l'utilise comme piste de jeux de quille.

Sur le plateau du glacier des Diablerets, la flânerie vient naturellement. En effet, ce n'est que par temps d'orage que le diable l'utilise comme piste de jeux de quille.

Tête aux Chamois : Via ferrata

Via ferrata athlétique « à la française » qui parcourt les parois nord très escarpées de la Tête aux Chamois : de nombreuses traversées extrêmement exposées, ponctuées de courts passages verticaux.

Via ferrata athlétique « à la française » qui parcourt les parois nord très escarpées de la Tête aux Chamois : de nombreuses traversées extrêmement exposées, ponctuées de courts passages verticaux. Elle suit pour l'essentiel une succession de vires naturelles dont certaines sont confortablement larges, d'autres en revanche très étroites ; la traversée du Rocher Jaune offre un beau moment de frisson. Détail inhabituel : pour l'approche on doit descendre et, à partir de la sortie, on remonte vers le téléphérique. Longueur de la via, environ 800 mètres.