Plaine de la Greina

Plaine de la Greina

Située à une altitude de 2200 m, entre le Tessin et les Grisons, la plaine de la Greina (Plaun la Greina) est un paysage de toundra alpine unique en son genre. Comme on ne peut y accéder qu’à pied depuis cinq points de départ dans les Grisons ou...En savoir plus

Moulins souterrains du Col-des-Roches

Moulins souterrains du Col-des-Roches

Il est pratiquement impossible de se servir de la force de l'eau lorsque les ruisseaux et rivières coulent lentement à la surface. C'est pourquoi les habitants de la vallée du Locle ont commencé à exploiter des cours d'eau souterrains en...En savoir plus

Ile St-Pierre

Ile St-Pierre

Au XVIIIe siècle, lorsque Jean-Jacques Rousseau la rendit célèbre, l'Île...En savoir plus

Cascades de l'Engstligen / Engstligenalp

Cascades de...

Les chutes de l’Engstligen comptent parmi les plus hautes de Suisse et...En savoir plus

Plaine de la Greina

Située à une altitude de 2200 m, entre le Tessin et les Grisons, la plaine de la Greina (Plaun la Greina) est un paysage de toundra alpine unique en son genre. Comme on ne peut y accéder qu’à pied depuis cinq points de départ dans les Grisons ou au Tessin, cette région est aujourd’hui encore un joyau naturel intact.

La plaine de la Greina se trouve entre les cantons des Grisons et du Tessin. A l'époque romaine, c'était déjà un lieu de passage important pour traverser les Alpes. Comme on ne peut y accéder qu'à pied, cette région est aujourd'hui encore un paysage naturel intact.

Moulins souterrains du Col-des-Roches

Il est pratiquement impossible de se servir de la force de l'eau lorsque les ruisseaux et rivières coulent lentement à la surface. C'est pourquoi les habitants de la vallée du Locle ont commencé à exploiter des cours d'eau souterrains en construisant des moulins dans des grottes au Col-des-Roches.

Il est pratiquement impossible de se servir de la force de l'eau lorsque les ruisseaux et rivières coulent lentement à la surface. C'est pourquoi les habitants de la vallée du Locle ont commencé à exploiter des cours d'eau souterrains en construisant des moulins dans des grottes au Col-des-Roches.

Ile St-Pierre

Au XVIIIe siècle, lorsque Jean-Jacques Rousseau la rendit célèbre, l'Île St-Pierre n'était qu'un modeste domaine de vignes affermées. Considérée dès lors comme étape clé lors de voyages culturels à travers la Suisse, elle devint peu à peu prisée pour son calme et sa beauté naturelle.

Les lacustres habitaient déjà la région d'Erlach (Cerlier), au bord du lac de Bienne, et l'île St-Pierre. Ces lieux portent aussi des traces de civilisation romaine. Au Moyen Age, des évêques et des nobles y régnaient et aujourd'hui, ce sont des buts d'excursion appréciés des personnes qui aiment le calme et la nature.

Cascades de l'Engstligen / Engstligenalp

Les chutes de l’Engstligen comptent parmi les plus hautes de Suisse et sont protégées sur le plan cantonal depuis 1948 déjà.

Les cascades de l'Engstlige se jettent dans la vallée de 600 mètres de haut, offrant un spectacle naturel d'une vraie splendeur. Ce sont les secondes cascades suisses et elles sont déclarées site protégé depuis 1948 par décret cantonal.