Le bon pain d'Erschmatt

Le bon pain d'Erschmatt

Aujourd'hui encore, les terrasses près d'Erschmatt, le village de montagne surplombant Loèche, sont réservées à la culture du seigle, qui est ensuite moulu au moulin du village puis transformé en pain valaisan traditionnel. En savoir plus

Maisons patriciennes - tour de village historique

Maisons patriciennes - tour de...

Au XVIe et XVIIe siècle, des familles prospères s'installèrent à Tourtemagne pour y construire de magnifiques maisons patriciennes; à ce jour, le...En savoir plus

Musée valaisan de la vigne et du vin

Musée valaisan de...

Un sentier didactique de 6 km sillonne le vignoble et relie les deux...En savoir plus

Ossuaire de Loèche

Ossuaire de Loèche

La chapelle située au cœur de Lenk doit son nom à une paroi de...En savoir plus

Le bon pain d'Erschmatt

Aujourd'hui encore, les terrasses près d'Erschmatt, le village de montagne surplombant Loèche, sont réservées à la culture du seigle, qui est ensuite moulu au moulin du village puis transformé en pain valaisan traditionnel.

Maisons patriciennes - tour de village historique

Au XVIe et XVIIe siècle, des familles prospères s'installèrent à Tourtemagne pour y construire de magnifiques maisons patriciennes; à ce jour, le centre traditionnel du village demeure intact. Au cours de la visite guidée de deux heures, les visiteurs peuvent admirer ces remarquables édifices. Les visites guidées ont lieu en été; le circuit peut également être réservé en tant que randonnée culturelle guidée avec un programme culinaire régional.

Musée valaisan de la vigne et du vin

Un sentier didactique de 6 km sillonne le vignoble et relie les deux sites d’exposition du musée valaisan de la vigne et du vin à Salgesch et à Sierre.

Un sentier didactique de 6 km sillonne le vignoble et relie les deux sites d’exposition du musée valaisan de la vigne et du vin à Salgesch et à Sierre.

Ossuaire de Loèche

La chapelle située au cœur de Lenk doit son nom à une paroi de crânes longue de 20 mètres. Il ne s'agit pas de victimes d'épidémies ou de guerres, mais tout simplement les dépouilles mortelles de ceux pour qui le cimetière était devenu trop étroit. L'inscription suivante avertit le visiteur: "Ce que vous êtes, nous l'étions. Ce que nous sommes, vous le deviendrez."