Polybahn, LE funiculaire de Zurich

Polybahn, LE funiculaire de Zurich

Le Polybahn, qui circule au centre de Zurich, est plus qu’un funiculaire au charme nostalgique. La technique moderne permet d’assurer son fonctionnement tout en conservant le vivant souvenir d’une réalisation pionnière des Zurichois à la fin du 19e siècle. En savoir plus

Dent d'Hérens, 4'171m

Dent d'Hérens, 4'171m

Au fin fond de la vallée se dresse la Dent d'Hérens, dont la notoriété est quelque peu éclipsée par son prestigieux voisin le Cervin. Le point de...En savoir plus

Silleren / Hahnenmoos, pays de la randonnée

Silleren /...

Quelle vue! Le télésiège Adelboden-Sillerenbühl vous offre une vue sur...En savoir plus

Polybahn, LE funiculaire de Zurich

Le Polybahn, qui circule au centre de Zurich, est plus qu’un funiculaire au charme nostalgique. La technique moderne permet d’assurer son fonctionnement tout en conservant le vivant souvenir d’une réalisation pionnière des Zurichois à la fin du 19e siècle.

Mis en service en 1889, le funiculaire transporte aujourd’hui, dans chaque sens, 50 passagers toutes les 2 minutes. Son tracé n’a pas changé depuis son inauguration.

Dent d'Hérens, 4'171m

Au fin fond de la vallée se dresse la Dent d'Hérens, dont la notoriété est quelque peu éclipsée par son prestigieux voisin le Cervin. Le point de départ de cet itinéraire exigeant jusqu'au sommet de la montagne et à la frontière italienne est généralement le Rifugio Aosta sur le versant sud de la crête des Alpes. La Dent d'Hérens fut conquise pour la première fois le 12 août 1863.

Tour du Pfannenstiel

La tour du Pfannenstiel récemment rénovée (été 2013) a vécu une histoire mouvementée: à l’origine, cette tour en treillis d’acier fut construite en 1893 sur le Bachtel. Ne pouvant servir de support d’antenne, elle fut reconstruite en 1992 sur le Pfannenstiel.

Silleren / Hahnenmoos, pays de la randonnée

Quelle vue! Le télésiège Adelboden-Sillerenbühl vous offre une vue sur 360 ° sur les montagnes et les vallées depuis sa station supérieure à 1974m.

Le col séparant Adelboden de Lenk a très tôt été emprunté à cheval et en traîneau à cheval; en 1905 est apparu le premier hôtel, et un «Funischlitten» (sorte de funiculaire muni de patins) menant au col a fait son apparition à l’hiver 1936.