Votre choix: 6 Résultats

Coutumes vivantes: patois, carnaval et costumes folkloriques

Le dialecte du val d'Hérens est particulièrement prononcé. Les jours de fête, les habitants de la région arborent leur costume folklorique aux foulards bigarrés et aux tabliers en soie et en velours. Le 6 janvier, les cloches annoncent le carnaval d'Hérens, connu pour ses "peluches" (masques... En savoir plus

Chillon

Evolène - Via ferrata athlétique

Via ferrata athlétique « à la française » dans des rochers très abrupts et compacts avec quelques passages légèrement surplombants et une traversée... En savoir plus

Evolène - Via ferrata athlétique
Les combats de vaches en Valais (VS)

Les combats de vaches en Valais (VS)

Les vaches s'affrontent afin de déterminer la hiérarchie du troupeau. Lors du rassemblement des troupeaux pour la montée vers l'alpage, les combats... En savoir plus

Coutumes vivantes: patois, carnaval et costumes folkloriques

Le dialecte du val d'Hérens est particulièrement prononcé. Les jours de fête, les habitants de la région arborent leur costume folklorique aux foulards bigarrés et aux tabliers en soie et en velours. Le 6 janvier, les cloches annoncent le carnaval d'Hérens, connu pour ses "peluches" (masques en bois) évoquant des chats, des renards et des loups. Les fêtards masqués se mêlent allègrement au public dans un esprit farceur et débridé.

Evolène - Via ferrata athlétique

Via ferrata athlétique « à la française » dans des rochers très abrupts et compacts avec quelques passages légèrement surplombants et une traversée aérienne.

Via ferrata athlétique « à la française » dans des rochers très abrupts et compacts avec quelques passages légèrement surplombants et une traversée aérienne. Approche courte (balisée), la via ferrata est constituée de plusieurs tronçons entre lesquels il existe toujours une échappatoire.

Les combats de vaches en Valais (VS)

Les vaches s'affrontent afin de déterminer la hiérarchie du troupeau. Lors du rassemblement des troupeaux pour la montée vers l'alpage, les combats de vaches relèvent d'un comportement naturel. La vache la plus forte - appelée "reine" par les alpagistes - dirige le troupeau. Au printemps, des concours sont également organisés avec des vaches d'Hérens et des évolène afin de désigner une reine régionale ou cantonale.

Les combats de vaches ont lieu dans toute la région où est pratiqué l'élevage des bovins de la race d'Hérens (Valais central, Bas-Valais, Vallée d'Aoste en Italie du Nord). Ces vaches petites mais fortes, toutes noires, aux cornes robustes et courtes, ont conservé plus que les autres l'instinct de l'organisation hiérarchique de toute société animale. Aussi, dès le début du printemps, elles luttent entre elles, afin de déterminer la reine du troupeau lors de la montée à l'alpage.