Le Klausschellen en pays glaronais (GL)

Pays glaronnais

Le 6 décembre

Le 6 décembre ou à une date toute proche, les écoliers de la plupart des communes glaronnaises traversent leurs villages en faisant tinter de grosses et de petites cloches. Sonnerie rythmique d'une part, vacarme sauvage de l'autre, ce bruit doit rappeler aux habitants que c'est jour d'offrande. Celle-ci consiste le plus souvent en nourriture distribuée aux portes des maisons.

Carte détaillée

Partager le contenu

Merci pour votre avis
L'industrie textile, avant tout, a été introduite très tôt dans le canton de Glaris et cette coutume est justement née de cette première industrialisation. Sonner les cloches et mendier des dons étaient un privilège accordé aux enfants des ouvriers qui avaient ainsi l'occasion d'enrichir quelque peu leur très maigre pitance. Aujourd'hui, les barrières sociales sont tombées et la participation est ouverte à tous les écoliers dès la quatrième année scolaire.

Il faut observer encore que malgré la proximité des villages, le déroulement de la coutume, la date et le moment de la journée, auxquels elle a lieu, diffèrent selon les endroits; reflet d'une évolution propre à chacun d'eux, mais désir aussi de se distinguer occasionnellement de ses voisins.

0 Commentaires

Commenter cet article

Les champs marqués d'une * sont obligatoires.

Choisissez une vue différente
pour vos résultats: