Les processions de la semaine sainte à Mendrisio (TI)

Mendrisio

Mendrisio, vista dal Grotto Bundi sulla piana di San Martino e Rancate

Mendrisio, vista dal Grotto Bundi sulla piana di San Martino e Rancate

Jeudi et vendredi saints

Les deux processions de la semaine sainte remontent aux environs de 1600. La cérémonie du jeudi évoque la montée du Christ au Calvaire où 200 personnes incarnent juifs et romains ayant joué un rôle jusqu'à sa crucifixion. Ces acteurs amateurs portent de somptueux costumes acquis autrefois à la Scala de Milan. Quelque 50 chevaux sont aussi de la partie.

Carte détaillée

Partager le contenu

Merci pour votre avis
Le cortège, avec flambeaux, instruments à vent et tambours, traverse la ville que les habitants ont décorée au moyen de transparents, parfois vieux de quelques centaines d'années. Ces étoffes sont peintes et éclairées de derrière, autrefois à l'aide de bougies, aujourd'hui au moyen de lampes électriques, et représentent des scènes bibliques.

Le Christ, couronné d'épines, marche derrière Ponce Pilate entre des soldats romains et des juifs. Il porte la croix, sous laquelle il tombe trois fois. A leur suite: les trois Marie, sainte Véronique, les joueurs de dés, deux voleurs enchaînés, Hérode et les grands prêtres.

La procession du vendredi saint est plus ancienne. Elle commence et se termine au couvent des Padri Serviti et illustre la mise au tombeau.

De nos jours, cette procession se déroule selon une règle du 18e siècle. Des enfants portent d'anciennes lanternes et les objets de la Passion: cierges, échelle, éponge, marteau, clous, fouet, etc. Ceux-ci sont présentés autour des statues du Christ mort et de la Sainte Vierge. Au son d'une musique funèbre, le cortège se faufile dans la vieille ville, comme un ruban illuminé dans l'obscurité.

0 Commentaires

Commenter cet article

Les champs marqués d'une * sont obligatoires.

Choisissez une vue différente
pour vos résultats: