Restaurant Chesa Veglia

St. Moritz

Mention spéciale 2009 pour la sauvegarde et les soins portés à la transformation, en 1936, de la plus vieille ferme de St. Moritz dans laquelle l’hôtelier Hans Badrutt avait mis en œuvre un concept visionnaire et toujours d’actualité.

Carte détaillée

Partager le contenu

Merci pour votre avis

La Chesa Veglia (Vieille Maison en romanche) repose au centre du village, juste au-dessus du Badrutt’s Palace Hotel. Il s’agit en effet de la plus ancienne ferme de St. Moritz, bâtie en 1658. L’hôtelier Hans Badrutt avait racheté en 1928 ce vestige menacé d’écroulement. Cette époque coïncida avec un changement qu’il observa chez ses clients: à la stricte ségrégation sociale encore en vigueur à la Belle Epoque se substitua le besoin de règles de conduite et vestimentaires moins formalistes. Ce visionnaire, qui fit connaître la Haute Engadine dans le monde entier en y invitant des stars hollywoodiennes, avait reconnu les signes des temps. Il réaménagea la ferme vétuste en trois restaurants et deux bars. L’ancienne habitation devint une table cotée qui sert des spécialités suisses et étrangères. L’ancienne étable abrite la pizzeria et le grill-room, ce dernier étant décoré d’anciennes sculptures grisonnes qui lui confèrent un cadre idoine pour servir une cuisine française raffinée. L’un des deux bars, le Carigiet, honore le peintre, dessinateur et auteur de livres pour enfants Alois Carigiet (1902-1985), dont des graffitis décorent les murs du bar. La Chesa Veglia est aujourd’hui rattachée au Badrutt’s Palace. Le bâtiment et les aménagements intérieurs d’origine ont été sauvegardés. Ils font l’objet de soins et d’une gestion couronnée de succès.



0 Commentaires

Commenter cet article

Les champs marqués d'une * sont obligatoires.

Choisissez une vue différente
pour vos résultats: