Restaurant Traube, Buchs

Buchs

Récompensé pour « avoir insufflé une nouvelle vie à une brasserie traditionnelle et sauvegardé sa salle à manger historique ».

Carte détaillée

Partager le contenu

Merci pour votre avis

Le restaurant «Traube» était à l’origine une taverne, fondée en 1835 dans le centre historique de Buchs. A partir de 1847, la taverne abritera dans ses murs la brasserie «Zur Traube». Le restaurant tel que nous le connaissons aujourd’hui a été remanié par Johann Rohrer (1834 – 1921). Après avoir déplacé la brasserie dans un nouveau bâtiment attenant, Rohrer a transformé la salle de refroidissement en restaurant, dont la salle à manger était la salle de brassage. La brasserie a perduré sous le nom Rohrer & Zirfass, puis Zirfass & Co, jusqu’en 1981. Jusqu’en 1904, le tribunal de district siégeait à la Traube, ce dont témoigne sa salle d’audience extrêmement bien préservée, à l’étage.

La salle à manger, entièrement décorée en style historiciste, est impressionnante. Ses boiseries raffinées, peintures et décorations murales datent de 1884. Les parois de la salle à manger sont ornées de dictons à boire, de motifs de putti et de tableaux de paysages. Ce programme iconographique unique fait référence à la pureté de l’eau de montagne, à partir de laquelle est brassée la bière. D’autres éléments, tels que lustres, colonnes en fer forgé et vitraux au plomb, complètent cette décoration historiciste. La salle a été restaurée en 1977 avec la participation de la protection du patrimoine, de la commune de Buchs et de la famille de l’aubergiste.

La Traube, que la famille Rohrer a tenue pendant un siècle et demi, est devenu un pilier de la vie sociale à Buchs. Lors de la dernière rénovation, en 2007/08, les tenanciers actuels, ont veillé à respecter ce patrimoine historique. Il en résulte une atmosphère nouvelle, qui mise sur le mariage du moderne et de l’ancien et sur la rencontre de toutes les couches sociales – ce qui, autrefois, n’allait pas de soi. Aujourd’hui comme hier, la pièce maîtresse de cette ancienne table d’hôtes, qui aujourd’hui ne propose plus de chambres, reste la somptueuse salle à manger.



0 Commentaires

Commenter cet article

Les champs marqués d'une * sont obligatoires.

Choisissez une vue différente
pour vos résultats: