La musique populaire en Suisse

On ne peut plus clairement définir aujourd'hui ce qu'est la musique populaire. La musique est devenue part intégrante de notre quotidien - et a ainsi largement estompé les frontières des différents domaines thématiques.

Partager le contenu

  • E-mail
  • Print
Merci pour votre avis
La musique populaire suisse est plutôt une conception collective qui comprend des phénomènes aussi différents que le cor des Alpes, la Ländlermusik et le yodel, mais intègre aussi des chanteurs populaires tessinois, des chorales romandes ou des chansonniers bernois.

La Ländlermusik, un élément de la musique populaire

En Suisse, on assimile souvent la musique populaire à la Ländlermusik, qui représente une catégorie clé dans la musique populaire instrumentale. Contrairement à d'autres pays alpins, les Ländler ne sont pas seulement des danses à trois temps. Ce sont des marches, scottish, mazurkas ou foxtrots. La Ländlermusik et la notion afférente sont apparues progressivement avec l'invention et l'implantation de l'accordéon, notamment de l'accordéon schwytzois, à partir de 1880 env. Jusqu'à cette époque, un mélange coloré de mélodies de tous les pays et toutes les époques possibles s'était développé en Suisse.

Standardisation et réglementation

Le concept de groupes de Ländler date de 1880 environ, et à partir de 1900 elle ne s'est appliquée qu'aux groupes utilisant la clarinette (saxophone), l'accordéon schwytzois et la basse à cordes pincées. Une nouvelle standardisation a vu le jour dans les années 1960 par l'harmonisation des formations et la différenciation selon les styles régionaux. Aujourd'hui, on distingue sept styles. Les principaux sont :

le style grison

, qui n'est pas limité au seul canton des Grisons, se caractérise par le Ländler quintette (deux clarinettes, deux accordéons schwytzois et une contrebasse). La mélodie revient aux deux clarinettes (en si, plus souvent en la), alors que les autres instruments servent à l'accompagnement harmonique et rythmique.

Le style de Suisse centrale

Le piano et le jeu rapide sont typiques de ce style, la mélodie n'étant pas seulement jouée par la clarinette - souvent en do - mais également par l'accordéon chromatique.

Le style appenzellois

La musique appenzelloise se base aujourd'hui encore en grande partie sur la musique du 19e siècle. Les instruments à cordes sont encore toujours très présents dans la musique populaire. Une musique typique de l'Appenzell est constituée d'instruments à cordes : deux violons, d'un tympanon, un violoncelle et une contrebasse et ne doit pas être confondue avec la Ländlermusik.
Depuis 1971, les musiciens de Ländlermusik se retrouvent tous les quatre ans lors de la Fête fédérale de musique populaire. Ils sont regroupés en l'Association suisse de la musique populaire. La Ländlermusik est harmonieuse et présente le plus souvent une structure simple, ce qui facilite les improvisations - un peu comme les jams dans le jazz. Organisées dans des restaurants, les rencontres musicales sont connues sous le nom de Stubeten ouMusikantenhöcks.
Source

www.norient.com www.volkskultur.blogspot.ch

Choisissez une vue différente
pour vos résultats: