Le "Betruf" à Musenalp

Niederrickenbach

A la fin d'une longue journée d'été, les vachers invoquent, tournés vers les quatre points cardinaux, Marie et les saints protecteurs en leur demandant de veiller sur tous les êtres vivants et biens se trouvant sur l'alpage. Afin d'amplifier leur voix, ils utilisent un entonnoir à lait en bois ("Folle" en allemand).

Carte détaillée

Partager le contenu

Merci pour votre avis
Le «Betruf» est un rituel touchant, pratiqué essentiellement dans les cantons catholiques, à Musenalp par exemple. Depuis l’arrêt de Niederrickenbach, vous n’aurez que deux trajets en téléphérique pour accéder à cette alpe située à 1 747 mètres d’altitude. Vous y admirerez de vastes et verdoyantes prairies entrecoupées de bois avec en toile de fond le sommet du Buochserhorn. La beauté simple et sauvage de ce paysage est magnifiée au coucher du soleil. Une fois les bêtes rentrées à l’étable, le berger s’empare d’un gros entonnoir en bois ou en métal et s’en sert de porte-voix pour entonner sa prière. Un Ave Maria adressé aux montagnes et censé éloigner esprits malins et mauvais sort.

Informations

Choisissez une vue différente
pour vos résultats: