Chamanna digl Kesch SAC

Bergün

Construite en 1893, la cabane Kesch connaît un tel succès lors des premières décennies de son existence qu’elle est agrandie de 26 à 40, puis à 90 places. Mais cela ne suffit plus pour satisfaire aux exigences de l’époque moderne.

Carte détaillée

Partager le contenu

Merci pour votre avis
Au début du 21e siècle, on demande à l’architecte Toni Spirig de réaliser la nouvelle cabane Kesch. Son concept énergétique séduit les maîtres d’oeuvre. Une des grandes façades est orientée plein sud. On y a installé des panneaux photovoltaïques qui fournissent l’énergie nécessaire pour l’éclairage, le congélateur, le lave-vaisselle et le lave-linge. Des collecteurs ont été placés sur le toit pour chauffer l’eau. Il ne s’agit pas seulement de produire de l’énergie, mais aussi d’en emmagasiner avec un bon système d’isolation. Grâce à leur transparence élevée à la lumière solaire, les grandes baies vitrées contribuent également à chauffer les locaux. Par mauvais temps, une turbine branchée sur la conduite d’eau fournit le courant électrique indispensable. Spirig explique sa démarche comme suit: "L’hôte d’aujourd’hui s’attend à ce qu’une cabane soit spacieuse, propre et bien organisée, même à 2625 mètres d’altitude. La section Davos a voulu se distancier consciemment de l’ancienne image de la cabane CAS avec son odeur de renfermé et ses couvertures de laine poussiéreuses. L’espace est vaste, et les couvertures ont été remplacées par des duvets."

0 Commentaires

Commenter cet article

Les champs marqués d'une * sont obligatoires.

Choisissez une vue différente
pour vos résultats: