Le mystérieux lac de Cadagno. Découvrir l’étonnant Val Piora en compagnie du microbiologiste Raffaele Peduzzi.

Faire défiler

Introduction

Au Val Piora, tout est un peu différent. La haute vallée tessinoise, perchée à 2000 mètres d’altitude, bénéficie d’une biodiversité incroyablement riche et de plus de 20 lacs de montagne. L’un d’entre eux est si mystérieux qu’il attire les chercheurs du monde entier. Le microbiologiste Raffaele Peduzzi explique pourquoi le Val Piora est si particulier, à la fois pour les excursionnistes, les randonneurs et les chercheurs.

Val Piora, Tessin

La vallée de la Piora est à l’extrême nord du Tessin, au-dessus de Quinto. L’une des particularités de la haute vallée est la grande richesse de son eau.

Plus d’infos

Carte

Carte
Quinto-Lurengo
Tessin
Afficher sur la carte
Les trois plus grands lacs: à gauche le célèbre lac de Ritom, à droite au premier plan le mystérieux lac de Cadagno et au centre, plus haut, le petit lac de Tom.

Un lac qui soulève bien des questions.

Faire défiler

Un nombre record de poissons.

Dans le lac de Cadagno vivent bien plus de poissons que dans d’autres lacs de montagne. Cette grande abondance en poissons est connue depuis des siècles. En 1903 déjà, l’explorateur Felix-Ernest Bourcart effectua des prélèvements d’échantillons du fond. Il constata que cette eau avait une couleur particulièrement sombre, qu’il en émanait une odeur de soufre et qu’elle se différenciait fortement de l’eau en surface.

Il nota qu’il serait donc très intéressant d’étudier ce lac singulier de plus près.
Felix-Ernest Bourcart, premier explorateur du lac de Cadagno, vers 1906

Dans son élément.

Depuis près de 40 ans, le microbiologiste Raffaele Peduzzi explore depuis Airolo la haute vallée. Ses recherches se concentrent sur le lac de Cadagno, unique en son genre dans les Alpes. En 1994 a été fondé ici le Centre de Biologie Alpine pour faciliter la recherche sur place autour du lac et de la haute vallée. 

Citoyen d’honneur d’Airolo, Raffaele Peduzzi vient au Val Piora depuis son enfance.

Un lac à l’eau rose.

Beaucoup de choses se sont produites au cours du dernier siècle. Raffaele Peduzzi ainsi que des scientifiques suisses et étrangers ont soigneusement analysé le lac de montagne et obtenu des résultats passionnants. Le lac de Cadagno est constitué de trois couches d’eau différentes qui ne se mélangent jamais. 

Cadagnosee, Illustration Querschnitt

Ici, les micro-organismes ont la parole. 

La couche inférieure est alimentée par des sources au fond du lac et enrichie par les sels de la dolomie. Elle en est alourdie et exempte d’oxygène. La couche d’eau supérieure contient des minéraux granitiques et est très riche en oxygène – des conditions idéales pour les poissons. Mais c’est la couche intermédiaire qui est la plus captivante. Ici vit à une profondeur de 11 à 13 mètres une bactérie sulfureuse très spéciale. Et elle est rose!

Le lac de Cadagno est l’exemple d’un phénomène naturel rare appelé méromicticité.
Raffaele Peduzzi, microbiologiste

Une formule qui captive aussi les excursionnistes.

Mais rien à craindre: si la microbiologie n’est pas votre tasse de thé, le Val Piora vous comblera quand même. Plus d’une vingtaine de lacs de montagne nichés dans le paysage alpin font de la haute vallée le paradis des randonneurs. Au-delà du mystérieux lac de Cadagno, le lac de Ritom vaut lui aussi le détour – ce lac de barrage a été créé il y a plus d’un siècle pour subvenir aux besoins en énergie de la construction pour la ligne du Saint-Gothard. Sur la rive droite du lac, un sentier-nature invite les visiteurs à explorer la région avec un autre regard. Un détour jusqu’au petit Lago di Tom est fortement conseillé aux explorateurs entreprenants. 

  • 500 vaches En été, 300 vaches et 200 bœufs paissent sur l’alpage de Piora. 
  • 3–4 heures C’est la durée de la randonnée circulaire, de la station supérieure au lac de Ritom en le longeant, puis au lac de Cadagno et la cabane éponyme avant de rentrer. 
  • 88% de dénivelé Le funiculaire du Ritom est l’un des plus raides du monde.
Là-haut, la situation protégée, le climat et la géologie sont propices à la grande biodiversité.
Raffaele Peduzzi, microbiologiste
Envie d’une pause gourmande? La Capanna Cadagno sert des spécialités locales.

Explorer ouvre l’appétit. 

Si vous avez besoin de reprendre des forces après une excursion instructive ou une randonnée de montagne, n’hésitez pas à faire une pause à la cabane de montagne Capanna Cadagno. Vous y savourerez de succulentes spécialités tessinoises, telles des gnocchis maison ou une assiette tessinoise avec du fromage de Piora et du prosciutto de l’alpage, tout en contemplant le lac de Cadagno et les nombreuses vaches qui paissent paisiblement. Le jambon cru «Prosciutto crudo Piora» passe deux étés entiers sur l’alpage de Piora où il s’imprègne de son arôme si savoureux grâce à l’air de la montagne et aux multiples herbes.