Plaisirs du palais en montagne. Trois refuges suisses du CAS pour un plaisir des papilles garanti.

Faire défiler

Introduction

Une évidence pour les randonneurs qui atteignent une cabane du CAS avec le ventre vide: les repas sont rarement aussi bons qu’en montagne. Malgré leur situation isolée et leur cadre simple, de nombreuses cabanes charment leurs hôtes en proposant une cuisine créative. Les trois refuges suivants se distinguent par leurs spécialités locales, préparées avec passion et à l’aide des couteaux Victorinox: la cabane de Lidernenhütte dans le canton d’Uri, la cabane Corno Gries dans le Tessin et la cabane du Wildstrubel dans l’Oberland bernois.

Douce idylle alpine. La cabane de Lidernenhütte se trouve au milieu d’une prairie alpine verdoyante.

Faire défiler

Cabane de Lidernenhütte (CAS)

Avec le téléphérique situé à proximité ou à pied depuis la vallée schwytzoise de Riemenstalden: la cabane est une étape appréciée, tant par les randonneurs que les gourmets.

Plus d'Informations

Carte

Carte
Riemenstalden
Lucerne – Lac des Quatre-Cantons
Afficher sur la carte
Crépuscule autour de la cabane de Lidernenhütte.

Les gardiens de refuge

C’est sans ambition commerciale mais avec beaucoup d’énergie et d’idées nouvelles que le couple de gardiens de refuge s’est lancé dans l’aventure à Lidernenalp. Pendant qu’Irène choie les convives côté cuisine, Pius s’occupe de «tout ce qui touche au bois ou à la pierre». Des employés saisonniers sont là pour leur prêter main forte.

Pius Fähndrich et Irène Kamer
Soupes, macaronis du chalet ou glaces: nous nous appuyons sur des ingrédients simples, locaux et naturels.
Irene Kamer Fähndrich, gardienne de refuge
  • 1727 m Altitude de la cabane.
  • 1 h 40 min Durée de l’ascension pour les randonneurs: La cabane est accessible en un quart d’heure en téléphérique.
  • 85 couchages Répartis dans six dortoirs différents.
  • 1944 Année de construction du refuge. Le refuge a été plusieurs fois transformé et agrandi depuis lors. 

Ambiance alpine et moderne. À la cabane du Wildstrubel, l’ancien et le nouveau s’allient avec goût.

Faire défiler

Cabane du Wildstrubel (CAS)

Un hébergement doté d’une vue sur le glacier du Wildhorn: La cabane du Wildstrubel se situe à la 
frontière cantonale Berne-Valais, non loin de la plaine glaciaire «Plaine Morte». Les deux salles à manger d’origine et leurs cloisons et tables en bois sont impressionnantes. 

Plus d'Informations

Carte

Carte
Spiez
Berne Région
Afficher sur la carte
En altitude, les abords des refuges peuvent être enneigés même en plein été.

Les gardiens de refuge

Maxi Weiner et Konrad Rösti ont récemment pris leurs fonctions à la cabane du Wildstrubel: avec leur équipe, ils prennent soin des hôtes depuis 2019. La carte propose même des plats népalais, mitonnés par Madan, qui est justement originaire du Népal.

L’équipe de la cabane du Wildstrubel
  • 2789 m Altitude de la cabane. 
  • 3 h 40 min ou 1 h 30 min Ascension la plus rapide depuis le versant bernois, via l’Iffigenalp ou depuis le Valais au départ de Crans Montana via la Pointe de la Plaine Morte.
  • 68 couchages Répartis dans sept dortoirs.
  • 1927 et 2015 La cabane se divise en deux parties: la partie ancienne de 1927 et l’extension qui date de 2015.

Le «vaisseau spatial alpin». La cabane Corno Gries ne passe pas inaperçue.

Faire défiler

Cabane Corno Gries (CAS)

Le refuge se situe sur un magnifique plateau d’altitude du Val Bedretto, dans le Tessin, à hauteur du col du Nufenen. Il est accessible facilement, été comme hiver. Il est reconnaissable par sa forme de «vaisseau spatial».

Plus d'Informations

Carte

Carte
Val Bedretto
Tessin
Afficher sur la carte
La cabane Corno Gries est une étape appréciée du sentier de grande randonnée GTA: Grande Traversée des Alpes.

La gardienne de refuge

Monica Stoppani est originaire de Grindelwald, mais elle vit depuis 35 ans dans le Tessin. Cette cuisinière passionnée accueille les hôtes dans leur langue. Avec son équipe, elle dorlote randonneurs, alpinistes et vététistes qui font halte au refuge. 

L’équipe de la cabane Corno Gries
Tous nos plats sont entièrement préparés au refuge. Notre pain est fait maison, avec des céréales biologiques moulues sur place.
Monica Stoppani, gardienne de refuge 
  • 2338 m Altitude de la cabane. 
  • 1 heure: c’est la durée minimale de l’ascension jusqu’à l’Alpe de Cruina (arrêt de car postal Nufenenpasstrasse). 
  • 48 couchages répartis dans huit chambres situées dans une spectaculaire construction en bois.
  • 2007 Naissance du «vaisseau spatial alpin»: le toit de la structure traditionnelle en pierre a été «tronqué». S’y trouvent désormais un salon/salle à manger ainsi que la cuisine.

Le photographe

Les trois refuges du CAS se montrent sous leur meilleur jour devant l’objectif de Patrick Güller. Ce Valaisan de 23 ans est un photographe paysagiste passionné qui vit son engouement pour les Alpes suisses à pied à et à ski. Avec toujours dans son sac son appareil photo. 

Patrick Güller